Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 15:59

La médecine connaissait plusieurs syndromes – le plus connu SIDA, mais aussi celui de Hubris ou celui d’Asperger ou … celui de Stockholm et, même, Georges Brassens a identifié un – le « syndrome des imbéciles heureux qui sont nés quelques part ».

Depuis quelques semaines, par la grâce de la presse (toute la presse …) et du gouvernement, le vocabulaire médical s’est enrichi d’un nouveau syndrome : le SAAAAR.

Syndrome Allahou Akbar Acquis par Auto-Radicalisation. SAAAAR.

Il est, donc, instructif de savoir comment ce syndrome a été identifié. Regardez les titres des textes publiés par les principaux journaux du pays après l’attentat de Dijon :

Le Monde : Titre – Le chauffard de Dijon avait été hospitalisé en psychiatrie

Texte - il a délibérément foncé sur plusieurs groupes de piétons dans le        centre-ville  de Dijon (Côte-d’Or) en criant, selon des témoins, « Allah akbar !

Le Figaro : Titre – Dijon – l’automobiliste qui a renversé 13 passants à prémédité son acte.

Texte - … l'homme qui a renversé 13 personnes à Dijon au cri de «Allahou Akbar»  (Dieu est grand) »

La Croix : Texte « la lutte contre les dérives violentes ne relève pas que des forces de sécurité. Elle passe aussi par le renforcement des liens sociaux »

Libé : Faut-il écrire « Allah akbar » ou « Allahou akbar » ?

MEDIAPART : RIEN

Sud-Ouest : Titre – « Pas un acte terroriste, selon le Procureur

                   Texte – « L’homme souffre d’une « pathologie psychiatrique ancienne et lourde »

Et le pompon, comme il se doit, pour Le Monde qui deux jours après publie un article :     

"Doit-on qualifier de terroriste l'homme qui a fauché treize passants à Dijon sous pretexte qu'il l'a fait au cri d'Allahou akbar (Dieu est grand !)"

Si l’on regarde bien, en réalité, on veut notre bien. Comme il faudra s’habituer à vivre en tant que dhimmis, il faut bien que l’on commence d’arrêter d’appeler un chat, un chat. Et, pendant que la courbe du chômage loin de s’inverser prospère, il ne faut pas de surcroît fâcher le Qatar sponsor du terrorisme mondial (selon l’Arabie Saoudite …) et plus grand investisseur arabe en France …

Et les journalistes de France, qui ont tout fait pendant les dernières décennies pour nier l'échec de l'intégration des «nouveaux immigrants» des pays musulmans, les taux de criminalité de la même origine, la violence, les paroles violentes de la très grande majorité des imams, l'oppression des femmes et la polygamie ou les viols dans les « cités », et qui s’en sont toujours pris à quiconque osait poser des questions sur l'immigration - sont maintenant tout naturellement tentés de faire de même. Quitte à faire revenir la France à l'âge des ténèbres.

Bon, la presse et le gouvernement souhaitant notre tranquillité et notre bonheur pendant cette période de fêtes (mais pas seulement) nous rassurent : il ne s’agit pas de terroristes mais des déséquilibrés psychiatriques, normalement inoffensifs … Cela paraît curieux, cependant, que l’on a tenu un Conseil avec 5 ministres et que l’on a « renforcé le plan Vigipirate » pour ces quelques fous. Mais, d’un autre côté, voilà ce que dit un militaire, mobilisé pour Vigipirate : « Nos munitions sont sous cadenas. "Si quelqu’un tire, il faut qu’on demande l’autorisation au lieutenant pour riposter. Le temps qu’on charge et qu’on arme, on est mort." Bonnes gens, quand vous voyez des militaires avec leur FAM dans les gares ou dans les aéroports, sachez que vous ne risquez pas une balle perdue car ils n’auront pas le temps de tirer. Quant aux éventuelles balles d’un « déséquilibré » … c’est une autre paire de manches ! Et faites confiance à nos gouvernants qui considèrent que les trois derniers actes ne sont qu’un « concours de circonstances » et que leur « concomitance » n’est que fortuite (le Président …).

C’est donc une chose entendue : Dijon, Joué-les-Tours, avant et Nantes, après ne sont pas des actes terroristes mais des manifestations psychiatriques que l’on nommera, à partir de maintenant, le SAAAAR. Bon, syndrome Allahou akbar acquis mais … qu’est-ce à dire « auto –radicalisation ?

Rappelons que la France contient de 6 à 8 % de musulmans dans sa population. Disons-le clairement, ils ne sont pas tous adeptes d’Al Qaida ou de l’Etat Islamique. Le drame (leur drame ?) vient du fait que tout en se réclamant du socle commun d’une religion messianique  la majorité restant silencieuse ne condamne (quand elle le fait) que du bout des lèvres les agissements de ses ouailles. Mais il y a pire, faites un peu d’arithmétique : selon une enquête d’opinion (PEW) environ 7% des musulmans de France se considèrent proches des objectifs d’Al Qaida (le califat mondial, par la conversion ou par le fil de l’épée) ce qui fait, quand même un terreau de 300 à 400.00 musulmans citoyens français ou résidant en France. Et le Merah (Toulouse) ou le Nemmouche (Bruxelles) ne seraient pas le produit de ce terreau ?

Mais il y a pire encore, dans ce beau pays de France. Une autre enquête faite sur quatre territoires montre que l’on trouve en France 16 % de la population qui ont une opinion positive des objectifs de l’Etat Islamique. Vous avez bien compris, plus qu’à Gaza !

SAAAAR

Deux fois plus qu’en Angleterre et 8 fois plus qu’en Allemagne. En gros, deux fois plus que le total des musulmans vivant en France. C’est beau la France, c’est grand et tellement généreux …

Et parce que cela est, on peut imaginer qu’il s’agit d’une (de la ?) raison pour laquelle la France est créditée du plus grand contingent de « djihadistes » partis en Syrie ou en Irak. Pourquoi faire ? Bien sûr « lutter » contre les infidèles –juifs ou chrétiens- mais en se faisant la main au départ sur les musulmans qui sont sur leur chemin. Deux tiers des morts en Syrie/Irak, soit presque 200.000, sont des musulmans (une partie kurdes ou yazidis) tués par l'Etat Islamique (le DAESH comme dit M. Fabius pour occulter le mot "islam") ou ses multiples filiales agissant sur place.

Bon, c’est entendu, il s’agit de déséquilibrés psychiatriques qui se sont « auto-radicalisés ». Cela s’est passé comment ? Un beau jour, le quidam s’est dit « je vais me radicaliser ». A-t-il décidé de joindre les écolos et lutter contre l’échauffement de la planète, y compris par des moyens violents ? A-t-il décidé de joindre Brigitte Bardot et lutter, y compris par des moyens violents, contre le traitement « inhumain » (?) réservé à certains animaux ? A-t-il décidé de joindre le FAO (Food and Agriculture Organisation) de l’ONU et de lutter, y compris par des moyens violents, contre la faim dans le monde ? Vous n’y êtes pas. Il a décidé, en lisant le Coran (à l’endroit ou à l’envers ou en diagonale …) et en regardant à la télé les belles images de la destruction de monuments anciens ou de villes entières en Syrie/Irak, de rêver de tuer des infidèles et surtout d’indiquer comme raison « les enfants morts en Palestine ou en Tchétchénie … » Mais puisque la Syrie ou l’Irak c’est loin et qu’il faut commencer quelque part … Joué-les-Tours, Dijon, Nantes. Mais tenez compte de ce que nous disent nos gouvernants : pas d’amalgame !

Et la majorité musulmane silencieuse ne dit rien car elle sait que le gouvernement essayera par tous moyens d’apaiser, éventuellement, procéder comme en Russie du temps de M. Brejnev quand les dissidents (même s’ils ne faisaient pas d’attentats …) étaient considérés comme déséquilibrés et traités par des moyens psychiatriques. Et en France, si cela ne suffit pas, on invite M. Ramadan (RTL- J-P. Bourdin) qui insiste sur le fait que le tueur de gosses et de militaires de Toulouse « est un produit de la France » et pour enfoncer le clou, il souligne que les malheurs du pays viennent du fait que « la laïcité est en train de devenir une religion » … Cette même majorité silencieuse qui a fait l’élection de FH sait que le même parti aura besoin d’elle tout au long de l’année 2015 (départementales, régionales) et, surtout, en 2017. Naturellement, nos gouvernants savent cela aussi et en tiennent le grand compte.

Une fois le texte fini je vais faire des démarches pour que le SAAAAR soit clairement noté dans le Vidal … J !

Partager cet article

Repost 0
Published by martin
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens