Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 16:16

Le dernier texte mis en ligne se terminait par une phrase qui a fait bondir plusieurs  lecteurs du blog. La voilà, elle se référait à Charles de Gaulle : « Ses épigones, de droite mais surtout de gauche, ont détruit systématiquement ce qu’il a fait et, à part de s’accrocher au pouvoir (n’est-ce-pas Monsieur Hollande ?) s’illustrent par l’imposture d’occuper les fonctions qu’ils occupent.»

 

Depuis les derniers attentats (dont les auteurs principaux sont tous nés en France et passés par l’école de la République) la France a peur. On utilise comme antidote un « état d’urgence » qui ferait rire un enfant de 5 ans, car on a accepté (même avec une appréciation positive – F. Hollande, 14.04.16) que des hurluberlus, surtout d’extrême gauche, restent des nuits entières Place de la République, à l’instigation d’un « philosophe et économiste » (F. Lordon) dont l’essentiel des écrits se retrouve dans un programme de recherche « spinoziste » en « sciences sociales » et en « sociologie économique » Il vise à rapprocher étroitement la science économique de la sociologie. Le tout, naturellement, financé par l’Etat via le CNRS. Pour ne pas parler de son bouquin « Capitalisme, désir et servitude ». Et voilà ses suiveurs qui occupent la Place de la République depuis fin mars, voilà les déprédations presque journalières qui exaspèrent les commerçants de ce lieu touristique, voilà les manifs qui y vont, voilà les flics tabassés par la fleur de la jeunesse quand on n’incendie pas leurs voitures, avec eux dedans. Mais, selon M. Hollande, il s’agit là d’un « mouvement légitime » (14.04.16). Décréter « l’état d’urgence » et laisser la « chienlit » s’installer dans le pays n’est-ce pas une imposture ?

 

Mais, comme si l’état d’urgence n’était pas suffisant pour gêner l’économie du pays voilà les syndicats (représentatifs de 3% des salariés français, avec une majorité employée directement ou indirectement par l’Etat) qui décident des grèves reconductibles. Grèves qui, à la fin, représenteraient une perte de PB de 0,1 à 0,2 % quand la croissance espérée est de moins 1,5%. En grève pourquoi ? Contre une loi dont le projet du mois de février 2016 a été vidé de l’essentiel des « avancées nécessaires pour reformer la France ». Et qui a été portée, sans doute à dessein, par un ministre mineur (Mme El-Khomri) pour que l’on n’entende pas dans les manifs qu’il s’agirait d’une loi de M. Hollande ou Vals. Annoncer la reforme et renoncer devant la pression d’une centrale syndicale, auparavant « courroie de transmission du parti communiste », n’est-ce pas une imposture ?

 

Mais en fait de grève, voilà la SNCF : env. 140.000 salariés et … env. 280.000 retraités (dans un régime spécial…). L’âge moyen du départ à la retraite est de 55 ans, ce qui n’empêche pas, pendant l’état d’urgence, de bloquer le pays en réclamant de nouveaux droits. Et comme les revendications sont toujours légitimes… naturellement, on renégocie ce qui a été négocié depuis des lustres et le gouvernement ouvre, en grand, les vannes des subsides. Mais en laissant les millions de français qui doivent travailler se morfondre des jours entiers pour savoir comment ils pourraient faire moins de trois heures pour aller au travail et revenir chez eux. Parler de la réforme des retraites et accepter la palinodie à laquelle on assiste n’est-ce pas une imposture ?

 

Et (sans que cela soit de la responsabilité du « président-pluie ») voir le pays sous l’eau car incapable de créer les structures nécessaires (pour faire face à de inondations décennales ou tri-décennales) par faute de moyens (utilisés pour des buts moins importants), n’est pas une imposture ? Regardez le 5ème bassin de rétention pour la Seine qui n’en finit pas d’être construit …

 

Mais il y a mieux. Etat d’urgence, manifs, grèves, tout doit s’effacer devant l’organisation du Euro-foot. Car on attend plus de 2 millions de spectateurs, surtout étrangers. Et ils verront non seulement le football mais aussi l’état lamentable de la propreté de Paris : grève des éboueurs ! Et pour que les touristes étrangers ne viennent pas tous voir l’état de Paris, les pilotes d’Air France (salaires annuels supérieurs à 200.000 € pour 700 heures et 45 jours de congés …) ont annoncés leur grève à commencer par le week-end qui vient. Quand on est incapable d’assurer le fonctionnement normal du pays tout en s’imposant pour que Euro-foot se passe en France, n’est-ce pas une imposture ?

DECOMPOSITION II

Mais il y a mieux. Sure d’elle-même, la France de M. Hollande a décidé de résoudre le conflit israélo-arabe qui dure depuis 100 ans (Déclaration Balfour, Mandat de la Société des Nations, offres de partage toutes rejetées par les arabes, partage 1948 avec Israël ressuscité, cinq guerres inter-états et quatre avec des organisations terroristes, et on continue à compter…). Pour ce faire, legs de l’ancien ministre des affaires étrangères (L. Fabius, grand ami du Qatar – comme F. Hollande et avant lui N. Sarkozy et avant lui J. Chirac et…), on a convoqué à Paris une conférence avec 30 ministres des affaires étrangères des pays intéressés. Mais pas Israël. Le russe, l’allemand et l’anglais ne sont pas venus et l’américain a souligné qu’il était là pour écouter… Tout compris, accueil, conférence, communiqué (insipide et totalement elliptique de quelque nouvelle idée que ce soit) et photo (que diable…) cela a pris exactement trois heures. Annoncer au monde entier que l’on veut résoudre un tel conflit et pour cela faire venir à Paris 30 ministres pour trois heures… ce n’est pas une imposture ?

DECOMPOSITION II

Partager cet article

Repost 0
Published by martin
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens