Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 09:44

La semaine qui a finit avec le Vendredi Saint et qui s’est prolongée avec les Pâques Juives et Catholiques a été particulièrement riche en évènements marquants. Pensez-y : la fin de ce qui s’est passé à Trèbes, l’assassinat d’une dame, brulée, qui avait échappé à la rafle du Vel d’Hiv (et, conséquemment, aux fours crématoires d’Auschwitz …)[1] les deux, œuvre des représentants de la « diversité », le commencement d’une saison de grèves par la SNCF (en 2015 152.000 salariés, 270.000 de retraités; 0,55 de cotisants par retraité – 1,3 pour le régime général - 3,5 milliards d’euros coût annuel pour l’Etat), les affaires concernant N. Sarkozy et la « justice », bref, il y en a eu pour tout le monde.

Ajoutez (suite à la révolte de Mme Merkel contre la guerre que la Turquie fait aux kurdes) l’annonce par le Président d’une aide pour les kurdes : et le dictateur turc qui l’apostrophe « Comment peux-tu te lever et nous donner des leçons de civilisation ? Regarde d'abord ta propre histoire », a-t-il poursuivi, évoquant « la Guerre d'Algérie et l'opération française en Libye en 2011, la qualifiant d'occupation » (Le Figaro, Flashactu 31.03.18). Cela après avoir fait dire à un de ses ministres « Si la France prenait une mesure comme un déploiement militaire dans le nord de la Syrie, cela serait une mesure illégitime, contraire au droit international.  Ce serait une invasion et elle pourrait se faire tirer dessus (N.Canikli -31.03.18». Par les Turcs qui y sont.

Mais … le blog s’intitulant « France-Israël » et n’ayant pas écrit dernièrement grande chose sur Israël, c’est le moment de le faire car n’ayant pas assez sur la planche de ce qui se passe chez nous, il fallait, n’est-ce-pas, que la France s’occupe de ce qui se passe à Gaza. Au Conseil de Sécurité la France a accepté un projet de déclaration (soumis par le Koweït) mettant sur le même pied d’égalité l’organisation terroriste Hamas et l’Etat d’Israël pour leur demander « de faire preuve de retenue » tout en condamnant Israël pour une utilisation « disproportionnée de la force ». Les Etats Unis ont mis leur véto.

Mais puisqu’il n’y a pas de résolution de l’ONU … la France fait des déclarations : « La France rappelle aux autorités israéliennes leur devoir de protéger les civils et les exhorte à faire preuve de la plus grande retenue", a déclaré une porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. La France souligne également le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement ». La France qui défend le Hamas qui a organisé les manifs « pacifiques ». Hypocrisie quand tu nous tiens …

Le Hamas …

On croit rêver. Et l’Europe (par la voix de Mme Mogherini) a demandé,  elle aussi, que l’on constitue une commission pour faire une enquête indépendante sur l’usage par Israël de munitions réelles. Heureusement, les Etats Unis avaient mis leur véto.

Juste pour se souvenir, que s’est-il passé à Gaza ? C’est quoi « La marche de retour » (que l’immonde appelle « la marche du désespoir des palestiniens ») qui doit se dérouler pendant sept semaines jusqu’à l’anniversaire des 70 ans d’existence d’Israël ? Israël a quitté Gaza en 2006 et depuis le Hamas et son alter ego -l’Autorité Palestinienne- ont tout essayé : trois intifada (révoltes), prises d’otages, homicides suicidaires, appels à la Cour Internationale de Justice, rejet de toutes les offres pour mettre fin au conflit, l’annonce d’un plan à proposer par les Etats Unis, voilà maintenant une avant-dernière (il y en aura une autre …) tentative : protestation « pacifique » demandant le démantèlement de la frontière d’Israël pour que « les réfugiés » puissent récupérer leurs terres … Nouvel homme fort de Hamas, Y. Sinwar « nous continuerons –jusqu’à ce que nous puissions récupérer toutes nos terres, la Palestine entière » (Gaza, 30.03.18).

Israël avait dit orbi et urbi que si la protestation devenait violente elle se réservait le droit de défendre sa frontière avec les moyens militaires normaux. La protestation n’a pas été pacifique, 17 morts et des centaines de blessés. Et le Conseil de Sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence car il y avait là l’occasion de condamner Israël. La France a été prête à s’y s’associer. Il est intéressant, quand même, de regarder le rapport fait au Conseil par l’Adjoint du Secrétaire Général pour les affaires politiques (M. Tayé-Brook Zerihoun) : il a déclaré au Conseil de Sécurité « qu'environ 30 000 personnes ont participé à la marche de mars à différents endroits de Gaza. Peu après le début des manifestations, la situation est devenue mortelle à plusieurs endroits. (1) Certaines des victimes auraient été le résultat de balles réelles utilisées par les forces de sécurité israéliennes. (2) D'autres victimes ont fait suite à des affrontements armés entre les Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes, y compris le pilonnage d'un point d'observation du Hamas. M. Zerihoun, a indiqué aussi (3) « que les rapports indiquaient que la plupart des manifestants restaient loin de la barrière frontalière et n'étaient pas violents. (4) "Cependant, il y a aussi des rapports qui indiquent que certains manifestants se sont livrés à des jets de pierres et à des comportements violents; certains auraient porté des armes » Il suffit de changer l’ordre des phrases 1/2 et 3/4 pour comprendre ce qui s’est passé en réalité. Et que la protestation était violente. Ce que la France savait parfaitement.

Mais voilà le coryphée de la paix entre les peuples, M. Erdogan qui « condamne fermement l’attaque inhumaine d’Israël contre Gaza » Naturellement, la Turquie qui n’a rien à se reprocher pour les Kurdes qu’elle assassine avec les moyens modernes de l’OTAN (et dans le silence complice des autres membres de l’alliance).  Ni pour ce que ses amis iraniens ou russes ont fait et font encore en Syrie

ni pour ce qu’elle vient de faire à Afryn, en attendant la répétition dans les autres villes kurdes du Nord de la Syrie :

Ainsi va le monde … L’Iran qui voudrait « bouffer » l’Arabie Saoudite pour le petit déjeuner, Jérusalem pour le déjeuner et les Etats Unis pour le diner … On se focalise sur ce que M. Poutine fait (d’autres l’on fait avant lui – en Egypte, en Syrie – avec le succès connu) mais la veulerie des européens membres de l’OTAN n’a pas besoin d’autre preuve que leur comportement vis-à-vis de la Turquie et de l’Iran. Un fait pas tellement noté par les gazettes est significatif : la visite des deux ministres des affaires étrangères de la France et de l’Allemagne la semaine dernière pour voir si Israël était d’accord avec ce qu’ils voudraient proposer pour que les Etats Unis ne quittent pas le fameux accord qui donne le droit à l’Iran, dans sept ans, de faire une (ou des) bombe(s) atomique(s).

 

Qu’Israël ne se laisse pas convaincre par la France ou l’Allemagne pour changer sa position quant au caractère existentiel pour elle du fameux accord, ce n’est pas un scoop. Mais trois des principaux partenaires commerciaux de l’Iran (Autriche, Italie, Suède) ne veulent rien changer à l’accord existant car ce que l’on propose n’est pas suffisant pour que les Etats Unis y restent … Alors … on peut prendre des paris pour la mi-mai quand les Etats Unis devront prendre leur décision.

 

[1] En 2014  51% des actes racistes recensés ont été dirigés contre des juifs qui représentent moins de 1% de la population Français (Libé, 13.01.2016)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens