Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 20:29

Il ne s’agit plus de mon ignorance de la chose médicale dont je me targuais pour pouvoir « to crunch the numbers » il s’agit de dire clairement, que je n’ai pas compris, vraiment, la saloperie à laquelle on a à faire. Je nourrissais mes propos de références telles que «Santé Publique France annonce la fin de l'épidémie de grippe dans toutes les régions de France métropolitaine. Cet hiver (2016-17), la grippe a provoqué 14 400 décès, soit 1400 de moins que l'an dernier. (Top Santé)» pour la France ou de «États Unis 2010-2020 : influenza has affected between 9.3 and 45 million persons each year, depending on the flu severity. Hospitalizations for the flu have ranged from 140,000 to 800,000 persons per year, and deaths varied between 12,000 and 61,000 each year. American Thinker 09.03.20» pour les États Unis.

Remarquez - sans que cela puisse constituer une excuse, je me trompais comme pas mal de médias – (américains ou pas) :

Je sais, que tout le temps qui passe ne se rattrape guère (Barbara) mais j’ai pensé être de mon devoir quelque temps après la mise en ligne des textes concernant le Covid-19 de revoir le sujet.

Nous sommes, donc le 03.04.20 et les choses ne sont pas du tout celles que nous aurions du voir : la saloperie de virus auquel on a à faire combinée avec l’incroyable incurie de pas mal de pays (dont le notre) font que ce que l’on voit aujourd’hui fait une peur bleue à tout le monde. Voyons voir.

Selon les statistiques disponibles Cov2019.live ou John Hopkins (pourquoi diable n’y a-t-il pas quelque chose dans cette Union Européenne qui se considère à l’avant-garde du progrès social mondial ?) on constate aujourd’hui plus de 1.000.000 de personnes confirmés porteurs de virus. J’ai choisi, pour des raisons qui devraient être évidentes, six pays en particuliers :

Si on laisse de côté Israël on voit que, parmi les premiers pays ouverts du monde (ce qui n’est pas le cas de la Chine, Russie ou autres pays d’Afrique…) la France, où l’épidémie a été détectée dès le mois de janvier 2020, a le nombre le plus faible de personnes contaminées. Conséquence directe du sous équipement du pays en moyens de test, d’un côté, et de la nonchalance (criminelle ?) avec laquelle les élites dirigeantes ont traité le sujet, d’un autre côté. Lire le dossier sorti par Médiation (eh, oui, je cite, qui l’aurait cru…) Masquez les preuves d’un mensonge d’État Mediapart.pdf.

Il est fort probable que pour deux pays (l’Italie et la France) le nombre de personnes décédées (à ce jour) soit le résultat direct de l’incapacité de faire face à une crise sanitaire majeure. Deux exemples : l’Allemagne gardait en permanence 28.000 lits « d’urgence » quand la France n’en avait que 5.000, l’Allemagne gardait des stocks de plus d’un milliard de masques (les trois types utilisés, pour la chirurgie, pour le personnel soignant et pour le quidam quelconque) tandis que la France n’en avait aucun. En effet, l’ancienne Ministre de la Santé (Gouvernement F. Hollande) avait décidé de confier la tâche d’avoir des stocks aux utilisateurs du produit. C’est un exemple parfait du résumé fait par Marcel Gauchet « la crise met en évidence les carences d'un État à la fois obèse et impuissant » (Le Figaro, 23.03.2020)

La conséquence de ce que chaque pays a pu faire pour résister à la crise se traduit (raccourci rapide) par le nombre de décès - regardons les six pays choisis :

et aussi le nombre décédés vs nombre personnes confirmées en les mettant en graphique à la même échelle :

et ce qui est plus parlant, le ratio décédés vs personnes confirmées porteurs de virus :

Les trois graphiques nous permettent de constater que notre pays :

  • semble suivre l’évolution de l’Italie (pays encore plus mal loti que le nôtre) ;
  • affiche un nombre de personnes décédées proportionnellement plus grand par rapport au nombre de personnes confirmées si l’on compare avec le total des populations de chaque pays
  • le ratio nombre personnes décédées vs nombre personnes confirmées est pour notre pays 7 fois plus grand que celui de l’Allemagne et presque 20 fois plus grand que celui d’Israël !

Si on se demande pourquoi… ce n’est pas dans les explications qui nous sont servies à la télé par les politiques du gouvernement ou par ceux qui sont chargés de diffuser les « talking points » préparés par les cerveaux d’acier de l’Elysée ou de Matignon. Il est curieux aussi que l’on ne sache pas ce que les grands groupes français font pour aider le pays. J’en choisis trois, Bolloré, Kering, LVMH, ils se distinguent par rapport à ceux qui dépendent de l’Etat comme Dassault, Airbus et autre EDF, par exemple, qui –sauf erreur de ma part- ne font rien. Cela ne vous semble-t-il pas anormal ? Comme semble anormal le silence assourdissant des groupes d’assurance, AXA le premier, qui vu les voitures qui ne circulent pas, les gens qui sont à la maison et, donc, les cambriolages sont réduits, les accidents corporels en réduction massive (pour les mêmes raisons) auraient pu être sollicités par le gouvernement ou auraient pu se porter volontaires pour apporter leur obole à la cagnotte du pays, non ?

Mais… le blog s’appelle « France-Israël. Regardons deux ou trois choses de ce deuxième pays.

Israël est classé, par le Deep Knowledge Group le pays le plus sûr AU MONDE quant à l’agression du Covid-19 (classement prenant en compte des critères multiples avec des valeurs sur une échelle de 1 à 1000) :

Mais s’agissant d’une « start up nation » on n’est pas surpris de voir que les gens s’activent là-bas non seulement pour de se défendre contre le virus mais pour « l’attaquer » :

  • un équipement militaire pour mesurer les paramètres vitaux de gens à distance évitant, ainsi toute contamination possible,
  • des respirateurs (ventilateurs) conçus et réalisés en urgence par une usine de fabrication de missiles …
  • Israel’s biological institute reports ‘significant progress’ on virus vaccine. Head of secretive defense facility tells Netanyahu the institute will soon start testing on animals …

ooo

Bon, espérons que, bien que réveillé tard, notre pays pourra rattraper le temps perdu. Espérons aussi que, l’épidémie finie, notre pays aura les moyens nécessaires pour retrouver sa place dans le monde.

 

Si possible… sans s’endetter encore plus pour laisser nos dettes (immenses) à nos petits enfants ou aux leurs...

 

Et remarquons, pour sourire un peu, que

 

 

mais que, comme disait Pierre Dac

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens