Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 22:12

Recommençons. Il le faut car « les deux comiques troupiers » de jeudi soir continuent de diffuser deux messages qui veulent rassurer le peuple, bien que pas totalement. D’un côté, il faut que les gens aient peur si l’on veut commencer à voir le bout du tunnel, promis maintenant pour fin avril ou début mai au plus tard. Et, d’un autre côté, en même temps, assurer le même bon peuple que chez nous on fait mieux qu’ailleurs.

Chaque analyse de la situation française compare ce que l’on fait avec ce que font les « champions » de la vaccination. Une fois n’est pas coutume, on remarque que le champion toutes catégories est Israël. Mais on ajoute, tout de suite, c’est un petit pays… OK, je vais comparer ce petit pays et un très, très grand, les Etats Unis, avec le nôtre :

Israël a vacciné (au 14.03.21) 108,3% de sa population (l’excédent est représenté par les doses fournies aux palestiniens) selon :

ce qui veut dire (population 8,6 millions) 60,06% de la population a reçu au moins une dose et 48,94% deux doses. Ce qui probablement veut dire que l’immunité de masse a été atteinte. Le pays continue à vacciner à plus de 200.000 vaccinations/jour et pense que courant avril toute la population aura été vaccinée. Depuis quelques jours tout est ouvert, les liaisons aériennes et l’aéroport principal commencent à viser des niveaux d’activité comparables avec celles d’avant l’arrivée de la pandémie. Petit pays mais ayant pris conscience du danger représenté par la pandémie et ayant décidé à tout faire pour ne mettre le genou à terre. Ni laisser à d’autres le soin de l’aider.

Les Etats Unis ont vacciné 32,0% de leur population (338.000.000) soit env. 108.000.000 personnes dont 57% de la population prioritaire. Et, on commence à espérer de voir le bout du tunnel (plusieurs états ont déjà tout ouvert) vers mai/juin.

Voilà le décor. Chez nous, on nous dit que l’on va rattraper notre retard -10,7% de la population vaccinée selon :

Et on annonce que 10 millions de français seront vaccinés jusqu’à fin avril avec une inconnue car les laboratoires font quelques misères dans les délais de livraison (J. Castex, 13.03.21). Une dose ? Deux ? On n’en sait rien mais les chiffres au 13.03.21 montrent que l’on dispose encore d’au moins  3,5 millions de doses. Bien évidemment, la stratégie choisie pour la vaccination oblige de garder (toutes ou presque toutes) les trois millions de doses pour la deuxième piqure… En quoi sommes-nous mieux lotis que « les autres » ? M. Castex ne nous l’a pas dit mais, résumons :

- un petit pays (Israël) est en train de sortir de la crise Covid-19 ayant vacciné à plus de 250.000 vaccinations/jour et en disposant de toutes les doses qui étaient nécessaires ;

- un grand pays (Etats Unis) a vacciné l’équivalent d’une France et demi (plus de 100.000.000 d’habitants) avec un rythme qui dépasse les 2,5 millions/jour et est en cours de faire revenir son économie à ce qu’elle était avant la crise (modèle K ou modèle V) ;

- la France espère vacciner (deux tiers/un tiers, une dose, deux doses)    10 millions d’habitants à la mi-avril sauf si les laboratoires ne lui font pas des misères ; certes le rythme des vaccinations a progressé mais jusqu’à la semaine dernière on ne vaccinait pas pendant le week-end (?!) – comparez avec la vaccination en Angleterre (38% de la population, choix délibéré d’une seule dose) pendant un mois, du 11 janvier au 7 février) :

Au rapport des populations Etats Unis-France, on devrait vacciner en France au rythme de 500.000/jour mais… jusqu’à la fin février on était aux alentours de 80.000/jour !

On s’accorde, en général, pour ne pas condamner trop sévèrement nos gouvernants pour à la gestion de la pandémie. La raison en est simple, on a navigué « à vue », aucune expérience précédente n’a produit d’enseignements pour faire mieux et, la bureaucratie de l’Administration française aidant, ils ont dû se livrer à une course de haies. Il ne faut pas leur jeter la pierre… mais on a le droit de se révolter contre l’arrogance qui domine tout ce que nos gouvernants nous disent et font : on en a marre d’entendre que chez nous c’est mieux que chez les autres et que si on ne va pas plus vite c’est la faute des laboratoires, des personnels qui ne veulent pas se faire vacciner et plein d’autres causes, aucune ne leur incombant !

Deux graphiques devraient les empêcher de dormir la nuit :

  • le pourcentage de décédés vs nombre d’infectés -qui pourrait être une mesure de la performance du système de santé– trois fois supérieur à celui d’Israël et 50% de plus qu’aux Etats Unis

 

  • le nombre de décès par million d’habitants, -mesure de la réaction globale du pays face à la pandémie– deux fois plus qu’en Israël, 50% de plus qu’en Allemagne ; les lits de réanimation ? Depuis le départ on savait que nous n’en avions pas suffisamment (5.000 quand l’Allemagne disposait de 25.000) – en juin/juillet 2020 on nous a expliqué que des efforts allaient être faits pour monter vers 15.000 – 12 mois après on a toujours 5.000, on déprogramme les interventions pour des pathologies autres que la Covid-19 et on fait des transferts, en avion spécialement équipé, d’Ile de France vers Bordeaux… gouverner c’est prévoir ?

Et souvenez-vous : avec un langage alambiqué, jeudi dernier on nous a dit qu’en principe cela ira mieux mais qu’un nouveau confinement n’est pas à exclure ! Comprenne qui pourra !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens