Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 18:30

A la fin, tout cela devient dégoûtant. Et ce qui est totalement incompréhensible dans le pays de Descartes, dans le pays qui se veut le plus intelligent du monde, dans le pays qui a inventé les droits de l’homme, c’est que personne ne s’en offusque. Pour l’instant le propos est abscons mais … lisez ce qui va suivre.

 

1. Depuis le rejet des offres de Camp David et de Taba par le « leadership » palestinien, depuis le lancement de la deuxième intifada et jusqu’en décembre 2007 il y a eu plus de 30.000 attaques palestiniennes (fusées, obus de mortier, attentats suicides, explosions près de véhicules, caillassage de véhicules roulant sur des routes à grande vitesse, etc.,) avec un pic en 2001 (plus de 5.600 attaques). Le temps qu’Israël s’organise contre la terreur palestinienne (clôture de sécurité, check points, évacuation de Gaza) et le nombre de morts israéliens s’est réduit de 426 en 2002 à moins de 15 en 2007.

Nombre-attaques.jpg

2. En 2005 Israël a évacué Gaza laissant le territoire entre les mains de l’Autorité Palestinienne. Premiers résultats : destructions de toutes les structures agricoles productives (serres, production de fleurs, etc.,) et … une nouvelle industrie fabrication de fusées. 400 tirées en 2005 mais plus de 1.700 en 2006 et, sur les trois derniers jours seulement, presque 200 avec un total de plus de 300 tirées depuis le 1er janvier. Entre temps, l’Autorité Palestinienne dont les forces militaires diverses ont été entraînées sous la supervision d’un général américain (et qui ont résisté avec l’ardeur, l’enthousiasme et la force connus) a été supplantée par le Hamas.


Qassams.jpg

Le Hamas ne pouvait pas faire moins bien, une fois qu’il avait le pouvoir qu’auparavant quand le territoire était gouverné par l’Autorité Palestinienne. L’Egypte aidant (les « tunnels » pour importer à Gaza des armes, des explosifs et/ou autre produits de première nécessité représentent, semble-t-il le support pour des revenus de l’ordre de 500 Millions de $ annuellement) l’industrie des fusées s’est développée et d’où en 2005 le Hamas n’a été responsable que de 296 fusées tirées, elle a multiplié par 6 le nombre de fusées tirées en 2006 en attendant mieux. Depuis que le Hamas a pris le pouvoir de la bande de Gaza mi-juin 2007, 1106 roquettes et obus ont été envoyés vers le territoire israélien.


undefined
3. Après l’évacuation de Gaza par Israël, au moment où le tir de fusées se développait, M. Abbas -président de l’Autorité qui contrôlait le territoire- avait dit « les israéliens sont partis, ont laissé beaucoup de choses derrière eux, on attendait des investisseurs du monde entier pressentis par la Banque Mondiale mais on a préféré tirer des fusées sur Israël. Le résultat : aucun investissement, aucun développement, la ruine et le désespoir » Cependant, après avoir formé un gouvernement « d’union nationale » avec le Hamas il a assisté sans réagir à la prise de pouvoir du Hamas. Depuis, toujours aucun investisseur mais toujours de fusées tirées contre Israël. Et il semblait avoir rompu les relations avec le Hamas posant comme condition pour leur renouvellement le retour à la situation d’avant le coup de force de ce dernier. Il semblait … car dès qu’un vaillant « militant » du Hamas s’est fait tuer les armes à la main par l’armée israélienne il s’est précipité (avec tout son entourage) à présenter ses condoléances au père attristé qui n’est autre que le No1 du Hamas à Gaza et qui a été l’inspirateur du « coup de force ». En parallèle, il a dénoncé « le massacre israélien de Gaza » (le 20 morts des troupes du Hamas tués après la mort d’un équatorien volontaire dans un kibboutz et quelques salves de Qassams pour saluer l’arrivée de George W. Bush au Proche Orient).

 

oooooooooooo

 

 

Voilà le paysage. Le dégoût ?  La presse française, en particulier Le Figaro et France 2. Le Figaro, pour des raisons incompréhensibles est devenu à tel point pro-palestinien et anti-israélien qu’il fait vomir. Ses articles (signés « grands reporters ») concernant le Proche Orient, tous instillant la haine d’Israël pour ses pêchés (avérés ou supposés) ne se proposent pas d’informer mais de laver les cerveaux des lecteurs. Grand seigneur, quand même, il donne la possibilité  à ceux qui le veulent de réagir aux textes publiée, en publiant leurs commentaires (pourvus qu’ils ne transgressent pas les règles de l’éthique du journal, ce qui est parfaitement compréhensible). Voilà quelques commentaires qui, on doit le supposer, ne transgressent pas les règles d’éthique du journal, parus pendant ces deux dernières semaines :

 

  • Publication : « Résolution 471 du 30 juin 1980 :"Le conseil de sécurité réaffirme que l'acquisition de territoires par la force est inadmissible et réaffirme la nécessité impérieuse de mettre fin à l'occupation prolongée des territoires Arabes occupés par Israel en 1967 y compris Jérusalem » ; or, La résolution 471 a été adoptée le 5 juin 1980 non pas le 30 juin 1980 et s’occupait de l’application de la Convention de Genève aux territoires « occupés » par Israël (http://www.un.org/french/documents - Res.471 - 1980) ; le mensonge ne doit pas faire partie des critères éthiques du Figaro mais laisser passer une citation qui est mensongère non plus ?
  •  Publication : « … Il exige que des millions de Palestiniens croupissent comme des sous hommes dans des cloaques portant le nom de camps de réfugiés » ; 59 camps de réfugiés, l’essentiel de l’habitat est en dur, 70 % propriétaires sans payer loyer ou services (taxe municipale, eau, etc.,) ; en 1997 le revenu annuel par personne pour un « réfugié » palestinien était de 1.700 $ quand il n’était que de 710 $  pour un égyptien (UNRWA’s Financial Crisis, FAO Report 427 vol.1) et en 2008 le revenu par habitant (Gaza et Cisjordanie) venant uniquement des dons et de UNRWA sera d’environ 1.900 $ quand il est de 1.384 $ pour un syrien, 1.255 pour un égyptien et de 604 $ pour un yéménite … ; le lecteur ne le savait pas mais les règles d’éthique du Figaro devraient imposer soit la correction soit la non publication d’un propos infâmant, certes, mais faux néanmoins ;
  • Publication(s) : « Assassins !!! Je pense sincèrement qu'une grande majorité d'Israéliens ne veut pas la paix …. Au regard des évènements présents, la résistance du peuple Palestinien quelque soit ses mouvances est plus que légitime !!! Je témoigne à ce peuple à qui on refuse le droit de disposer de lui même et qu'on assassine tous les jours, ma solidarité totale et sans failles ! » ; « Mais ces palestiniens sont chez eux, dans leur pays ! Imaginez que quelqu'un vient occuper votre maison, fait la loi chez vous. Comment allez-vous réagir? Les palestiniens de Gaza refusent d'être colonisés, refusent que des étrangers viennent occuper leur terre. Alors, parce qu'ils se révoltent il faut les massacrer » ; Gaza évacuée (Israël), Gaza « libérée » (palestiniens),Gaza sous le talon du Hamas (mais la population est heureuse, non ?), Gaza que l’Europe ne veut pas abandonner (une partie de son aide sert à payer les « fonctionnaires » de l’Autorité Palestinienne à Gaza et ceux des policiers … qui « restent chez eux et ne suivent pas les ordres du Hamas) » 

Les lecteurs, dont la sagacité des propos est évidente, ne savent peut-être pas ce de quoi ils parlent, mais … Le Figaro le sait et publier ce genre de propos donne le dégoût tout en se demandant pourquoi ?

 

Et puis France 2. Cette chaîne s’est distinguée avec le fameux clip « Mohamed Dura », qui laissait croire que l’enfant a été tué par les troupes israéliennes. CNN (pourtant pas tellement pro-israélienne) n’avait pas voulu passer le clip tellement il sentait le faisandé … Mais il a été repris par toutes les chaînes arabes ou françaises (ou européennes) et a justifié le réprobation mondiale de la politique d’Israël, s’accompagnant, comme c’est normal, de quelques attentats et volées de fusées pour venger le crime d’Israël. Un procès est en cours après des années pendant lesquelles cette chaîne n’a pas voulu montrer les « rush » mais uniquement le clip édité et qui ne pouvait qu’enflammer les masses arabes …  Jugement courant février, à Paris, on verra.

  
 
Deux exemples (forum, juillet 2007) :  

  • Publication « L’Europe, le quartette pour le proche orient, ne parlons pas du valet américain, ont tous cédé aux   pressions israéliennes, se rendant complice du blocus et de la mise à la diète pour reprendre l expression criminelle d’ehud olmert, le criminel de guerre en exercice. Plutôt que de faire appliquer le droit bafoué par Israël dans cette partie du monde, et toutes les résolutions de l’ONU non respectées par Israël, la communauté internationale est menée par des criminels de guerre, qui imposent leur loi : celle de la jungle » ; Fr2 ne pouvait pas ignorer la connotation antisémite du propos, ni le qualificatif de « criminel de guerre » pour un chef de gouvernement en exercice : si ce propos a été laissé sur le forum c’est qu’il correspond à la ligne permanente des « grands reporters » de la chaîne qui, tous, participent au lavage des cerveaux des pauvres auditeurs qui leur font confiance ;
  • Publication « Quand il s agit de la question palestinienne, comme vous l’aurez remarqué (excepté bien entendu les sionistes et leurs représentants dans ce forum qui vous rabâchent que les résistants sont des terroristes comme hier en 39-45 par les allemands) tout est occulté : l'occupation ; l’existence et les droits du peuple palestinien; ………… les murs de l’annexion et de la ségrégation, les massacres de palestiniens, les rafles de palestiniens, la déportation de palestiniens... tout cela nous rappelle un certain passé, exécuté cette fois-ci par un pays qui nous rappelle hypocritement la shoah qu'il a instrumentalisé pour parvenir à ses fins criminelles » ; FR2 ne peut pas ignorer la différence qui sépare les « résistants » à une occupation extérieure, non souhaitée et les terroristes s’abritant dans un territoire qu’ils contrôlent totalement (Gaza) ; les mots tuent disait quelqu’un … et quand on laisse dire « massacres, rafles, déportation » en rappelant le passé cela dépasse les bornes de l’ignominieux !

D’autres exemples ? Il y en a plein sans compter … l’i-monde, champion toutes catégories (mais en train d’être doublé par Le Figaro). Et la question lancinante : pourquoi ?

 

Jamais, aucune mention quant au nombre de fusées tirées sur Israël tous les jours, aucune mention du fait que (presque tous) les terroristes ont été tués en action contre l'Israël, aucune mention au sujet des actes de guerre commis contre Israël. Et aucune mention au sujet d'une ville (Sderot) et de sa population civile qui vit depuis cinq longues années sous le siège uniquement parce qu’elle se trouve à portée de fusée d’un territoire libéré par Israël et transformé en « mini-état taliban ». Pour donner l'impression que les terroristes sont des pauvres, des gens innocents qui se font tuer sans aucune raison. Ceci s’appelle un traitement juste et équilibré pour la presse française.

 

Naturellement, la presse se cache derrière les Agences mais voilà la même nouvelle pour Reuters et l’AFP : Reuters : « Dix-huit Palestiniens, pratiquement tous des activistes du Hamas, ont été tués mardi à Gaza lors d'une série de raids israéliens d'une ampleur sans précédent depuis plus d'un an." Tandis que  Agence Française de Presse (AFP) écrit « Dix-huit civils palestiniens, ont été tués mardi à Gaza lors d'une série de raids israéliens d'une ampleur sans précédent depuis plus d'un an » Et si l’on veut connaître l’histoire il faut lire 2/3 du texte pour arriver à « l’action de l’armée israélienne fait suite à une quarantaine de roquettes ont été tirées jeudi depuis Gaza contre le territoire israélien »

 

Que faire ? Israël n’a que de mauvaises solutions devant elle. On peut se demander, par rapport à l’attitude du monde libre, des pays héritiers des Lumières, pourquoi il y a un tel gouffre entre la réalité et la politique qu’ils mènent ? Pourquoi ne veulent-ils admettre qu’il n’y a de solution aucune, que jamais les musulmans (palestiniens, pays arabes et tutti quanti) n’accepteront le juif, l’infidèle fût-il israélien sur un territoire qu’ils ont décrété être celui de l’oumma. Pourquoi imposent-ils à Israël de faire des « concessions », de participer à des conférences sans rime ni raison, pourquoi donnent-ils des milliards de $ à un « peuple » qui n’a de hâte que de détruire un autre peuple ? Pourquoi ne veulent-ils admettre que ce qu’il y a derrière la « lutte » palestinienne est aussi une négation du droit national du peuple juif à un  état là où ses ancêtres lui ont légués des actes de propriété ?

 

Et combien de temps s’amusera-t-on avec M. Abbas dont le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est qu’une fiction, une baudruche que tout le monde s’évertue à gonfler et qui, in fine, soit se dégonflera soit disparaîtra dans la poubelle de l’histoire malheureuse de ce « peuple palestinien  qui n’a jamais raté une occasion de rater une occasion » (A. Evan). Comment ne pas voir que derrière son hostilité affichée au Hamas il n’y a que le fait d’être faible ? Car s'il était fort il clamerait lui aussi sa volonté de nier l'existence d'Israël comme il a nié la céracité historique de la Shoah dans sa thèse de doctorat à l'Université P. Lumumba de Moscou ...  Mais il est faible … il ne pourra donc faire, du côté de son « peuple » aucune concession et dès lors seule Israël sera requise à en faire. De plus en plus … jusqu’au moment où il n’y aura plus rien à concéder car Israël aura disparu dans le silence assourdissant du monde libre. A moins que …

 

En attendant, en vilipendant Israël, la presse française n’oublie pas le « grand Satan » qui est la cause de tous les maux de la planète. Et tout en sachant pertinemment que le projet de M. Bush « un état palestinien (ou un accord sur la création d’un …) avant fin 2008 » est ridicule car irréalisable, elle fait semblant de le croire. Et elle fait oublier qu’il y a eu Camp David et Taba et … ensuite sept années de terrorisme, 30.000 attaques palestiniennes, des milliers de morts sans que rien n’ait changé. Annnapolis ? Plan de Paix ? Reprise du « processus de négociation » ? Tout d’abord le négociateur en chef de M. Abbas (S. Erekat – celui qui avait crié au monde qu’il y avait 5.000 morts à Jénine en 2002 …) menace de rompre les négociations tant que l’armée israélienne agit à Gaza. Et M.Abbas  qui crie au "massacre" fait savoir que si Israël n’arrête pas … il s’en va. Rendront-ils les milliards de $ de la communauté internationale ?

 

Attendons-nous au pire dès que les 7,5 Milliards de $ promis en décembre aux pauvres palestiniens seront dépensés en armes et munitions, en moyens éducatifs assurant la haine de l’autre pour encore une génération ou simplement se volatiliser comme les milliards de $ disparus après la mort de l’autre chouchou de la France (et de l’Occident), Y. Arafat.

 

Tant que l'idéologie du nationalisme arabe et de l’islam conquérant, tant que la croyance que la victoire totale est possible, tant que l’on ne comprendra pas Israël et le monde des Lumières, tant que tout cela sera de mise, rien ne changera au Proche-Orient. Autant dire jusqu’à la fin des âges …

 

Mais alors pourquoi la presse française, presse libre dans un pays libre doit-elle inspirer le dégoût jusqu’à vomir ?

 

Elle n’a même pas le courage de reprendre ce qu’a écrit Kamal Gabriel, journaliste égyptien : « Ce qui se passe maintenant dans la bande de Gaza, depuis qu’Israël s'est retiré, est un exemple clair pour exposer les défauts de ce que nous avons fait. Le combat entre frères de la même patrie, misérables de condition et misérables par leur manque de culture, est trop important et trop dangereux pour être juste le résultat de divergences de vues entre les factions, ou de l'absence d'un gouvernement central fort, ou même de ce que l’on appelle l'anarchie d'armes. On a prétendu que le conflit israélo-arabe est un conflit existentiel pour justifier le massacre de civils israéliens par des opérations  suicides ». « On a transféré la haine du sionisme à la haine des juifs, fils des singes et des porcs »

De là à la transférer à la haine de l’autre, fût-il frère, cela n’a pas été difficile. Et voila un haut gradé du Fatah qui arrive blessé à l’hôpital où des frères du Hamas lui explosent littéralement la tête : 45 balles d’arme automatique dans son corps pour montrer de ce dont ils sont capables. Faire la paix ? De qui se moque-t-on ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens