Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 17:35

Hamas a gagné, Hamas gagnera !

 

Il n’a pas fallu une semaine pour que la Russie -membre du Quartette déclarant à Londres que rien ne sera fait avec le Hamas tant qu’il ne changera pas sa Charte pour reconnaître le droit a l’existence d’Israël, renoncer à la violence et épouser les accords préalables- par la voie de M. Poutine change la donne. Il vient d’annoncer sans fioritures aucunes que la Russie n’a pas considéré le Hamas comme organisation terroriste et qu’il se propose d’inviter ses dirigeants à Moscou. Vingt-quatre heures après la France lui emboîte le pas déclarant que l’initiative russe lui convient.

 

M Poutine a utilisé comme argument majeur l’élection démocratique par laquelle le peuple palestinien a donné la majorité au Hamas. Et qu’il faut respecter. Comme la Russie a respecté l’élection démocratique de Hitler avec lequel elle a eu d’excellentes relations (y compris en lui livrant des communistes allemands) en signant, juste avant que la guerre ne se déclenche, le fameux Pacte Molotov – Ribbentrop.

 

Ce point d’histoire rappelé, que veut la Russie  ?

 

La Russie , après s’être refaite une santé avec l’aide massive de l’Europe et des Etats-Unis (report de dettes, démembrement d’armes nucléaires payé par les Etats-Unis, complicité vis-à-vis de sa guerre en Tchétchénie, etc.,) a pris la décision stratégique de récupérer son statut de deuxième puissance mondiale sans laquelle rien ne puisse être fait. Premier champ d’action (car agir en Afrique a été ruineux et sans résultats, agir en Asie  serait se mettre sur le chemin de la Chine et l’Amérique Latine semble trop versatile avec des dictateurs fantasques ou de démocrates obsessionnellement anti-américains) : le Proche et le Moyen Orient. Voilà la Russie allié aux régimes terroristes de l’Iran et de la Syrie , il était normal que la victoire du Hamas ajoute un maillon à la chaîne en cours de constitution.

 

Si l’on regarde les choses ainsi, la décision de l’Europe de laisser la Russie maître de l’enrichissement de l’uranium d’Iran est, pour dire le moins, inepte ou irresponsable, le cumul pouvant s’imposer. Pas seulement parce que rien ne prouve qu’elle ne donnera pas ce qu’il faut aux iraniens pour faire leur bombe. Surtout parce que l’on ne peut pas croire qu’elle ne voit pas, comme tout le monde, que la justification iranienne (besoin de sources d’énergie complémentaire) ne présente aucun caractère d’urgence pour au moins encore 100 ans compte tenu de ses ressources de gaz et de pétrole. Mais prendre la position qu’elle a prise, fournir des batteries de missiles (défensives) pour interdire toute attaque contre les centres nucléaires iraniens (connus ou secrets) présente un avantage évident : on s’oppose aux Etats Uns et on s’allie les « masses arabes ». Accessoirement, on espère atténuer le support musulman aux Tchétchènes. Le fait que dans toutes se diatribes (et posters) le Hamas s’identifie aux ennemis des Russes en Tchétchénie n’a pas l’air de gêner M. Poutine car, probablement, l’effet espéré est justement le contraire. Parler de transparence, clarté morale et éthique dans ses conditions est un exercice futile et sans intérêt.

 

Donc le Hamas n’est pas une organisation terroriste. L’Iran n’a jamais stipendié le Hezbollah au Liban ni le Jihad Islamique en Palestine ni des soldats d’Al Qaeda. Et la Syrie n’est pas liée à ce qui se passe au Liban depuis un an ni aux organisations terroristes palestiniennes.

Le Hamas veut simplement détruire Israël comme le président de l’Iran le souhaite aussi. Rien, jusqu’ici ne vient montrer une velléité de changement, au contraire. Ce n’est pas, cependant, une raison suffisante pour mettre en danger une approche stratégique, donc le Hamas viendra voir M. Poutine au Kremlin comme Yasser Arafat allait voir M. Brejnev. Ou comme M. Abbas qui a fait ses études à Moscou où il a obtenu un Doctorat avec une thèse niant l’existence de l’Holocauste.

Mais la  ? Que fait-elle dans cette galère ? A-t-elle si vite pris peur face aux menaces des masses musulmanes qui expriment spontanément leur colère pour la publication par Charlie Hebdo des caricatures connues ? A peine deux semaines après que son Président menaçait les états voyous ou les organisations terroristes de notre feu nucléaire ? Naturellement, elle emboîte le pas de la Russie sans accord préalable de ses partenaires européens. On peut parier que l’effet produit sur les Danois ou les Norvégiens laissé seuls devant les populaces musulmanes de loin ou d’Europe laissera des traces. Pauvres Danois, pauvres Norvégiens … Eux qui ont été les premiers à souhaiter (en Norvège) et décider (au Danemark) le boycottage de produits israéliens …Quelle dérision !

Dérision ? Regardez Hébron, en Cisjordanie : par décision du Conseil de Sécurité, prise à la demande de l’Autorité Palestinienne, une force internationale y stationne, elle est censée défendre les palestiniens de la soldatesque israélienne. Viennent les caricatures et l’armée israélienne doit défendre la force internationale de la populace excitée par le Hamas et le Jihad Islamique…

 

Voilà la boucle bouclée : après avoir clamé haut et fort qu’elle n’aura pas à faire au Hamas tant qu’il ne changera pas, après l’avoir menacé d’isolation, la communauté internationale est en train d’isoler Israël. Cela prendra une semaine ou deux, la Russie et son alliée, la France , y veilleront.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens