Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 15:55
.
Notre président dont les exploits de commis-voyageur sont époustouflants  -il vient de « vendre » 50 hélicoptères et 4 sous-marins + un à propulsion nucléaire au Brésil- a le droit de se reposer. Avec le « père biologique » de la première dame de France, toujours au Brésil. Remarquez, commis-voyageurs, tous ses prédécesseurs l’ont été de Pompidou à Chirac en passant par Giscard et Mitterrand. Certes, De Gaulle avait une autre idée de la France et laissait ce genre d’accotés des voyages présidentiels à d’autres. Mais, n’est pas De Gaulle qui veut. François Fillon se trouve en Egypte où, à part le Nil, les pyramides et la Nubie il doit aussi vanter les mérites de l’Union Pour la Méditerranée, projet cher à son  patron et pour lequel l’enthousiasme de deux côtés du Mare Nostrum est, pour être poli, équivalent à celui de se tirer une balle dans le pied. Aussi parce qu’autour de la Méditerranée  il y a aussi … Gaza.

Voilà un territoire dans lequel on a « permis » par voie démocratique, imposée par les Etats-Unis, l’arrivée au pouvoir du Hamas.  Ensuite, par voie non démocratique le Hamas a expulsé du territoire tout ce qu’il y avait comme structures du Fatah, parti principal de l’OLP (cela vaut la peine de se souvenir qu’il s’agit de l’Organisation de Libération de la Palestine qui s’est toujours et encore proposé de faire disparaître Israël). OLP reconnu comme seul représentant du peuple palestinien … Et on se retrouve avec un peuple, deux gouvernements (un à Gaza l’autre de Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie) et pas d’état …

Qu’importe, toutes les gauches bien pensantes s’évertuent à condamner Israël pour les souffrances des gazaouïs car le territoire est soumis à un blocus vu que le Hamas l’a transformé en entité hostile dont le but claironné sur tous les toits est celui de détruire Israël. Pourtant, ce territoire dispose d’une frontière avec l’Egypte et d’un point de passage (Rafah) d’où les observateurs européens s’enfuirent dès que le Hamas les a menacé de les faire trucider. Mais alors, pourquoi l’Egypte n’ouvre-t-il pas ce point de passage pour alléger les souffrances des frères arabes palestiniens ?

Voilà un premier paradoxe : le Hamas a intérêt à avoir la frontière avec l’Egypte ouverte pour faire entrer plus facilement des armes et des munitions. Israël a intérêt à ce que l’Egypte tienne ouverte cette frontière car, ainsi, il sera encore plus visible le fait qu’elle n’occupe plus Gaza. Et partant, souligner encore plus fortement que les tirs de fusées de Gaza sur le territoire israélien n’on rien à voir avec une quelconque « occupation ». En revanche, l’Egypte n’a aucun intérêt (bien le contraire) à garder la frontière ouverte : il deviendrait partie prenante de ce qui se passe à Gaza, il laisserait des « barbus » entrer en Egypte pour faire alliance avec les Frères Musulmans (dont le Hamas est une branche) et il perdrait un moyen de faire saigner, en permanence, Israël tout en lui laissant le mauvais rôle sur le plan international.
                                      Gaza : 250 km2, frontière Sud avec Egypte, point de passage Rafah, frontière Nord avec Israël, point de passage Erez.


Depuis quelques jours la presse française (essentiellement) se fondant sur des dépêches de l’AFP (Agence France – Palestine …) nous abreuve de nouvelles venant de Gaza : le Hamas a mis fin à une trêve de six mois (pendant laquelle on n’a tiré « que » 300 fusées sur le Sud d’Israël) et la condition pour qu’elle soit réinstallé est, tenez-vous bien, l’ouverture du point de passage de Rafah … Et comme les égyptiens font la sourde oreille, le Hamas et ses partenaires viennent de tirer 87 fusées et obus de mortier en moins de 24 heures sur Israël.

Et voilà un deuxième paradoxe. Selon Al-Hayat de Londres, « Les « modérés » du monde arabe non seulement s’attendent mais souhaitent  une action d'Israël contre le leadership du Hamas, y compris contre son infrastructure organisationnelle, militaire et civile. Face au calme qui a prévalu jusqu’ici et devant la reprise du tir de fusées, les Arabes sont mal à l'aise de voir le Hamas  créer un équilibre de la terreur vis-à-vis d'Israël ».

Quant à Al-Quds Al-Arabi, quotidien égyptien de Londres, il fait savoir que le ministre égyptien du renseignement (Omar Souleymane) furieux lui aussi contre le Hamas, vient de dire à l’envoyé de Ehud Barak au Caire que « l’Egypte ne serait pas contre une opération limitée d’Israël à Gaza ». Et pour enfoncer le clou, Monsieur Moubarak a invité pour, demain, jeudi, Tzipi Livni au Caire. Tzipi Livni qui demande à corps et à cri une opération à Gaza …

Mais le Hamas, fort du soutien de l’Iran et sachant que toute action d’Israël sera immédiatement condamnée par l’Europe et l’ONU, pour ne pas parler de l’Iran, le Venezuela, le Cuba et la Bolivie - derniers nouveaux venus dans la défense des pauvres palestiniens- et se souciant comme d’une guigne des éventuelles victimes d’une incursion israélienne  continue à tirer des fusées … Elles ne sont plus artisanales mais fabriquées en Iran sous licence russe et transportées, avec la complicité ouverte ou cachée, des autorités locales, via l’Egypte : selon les estimations actuelles, le Hamas disposerait de plus de 10.000 fusées, Qassam, Grad et autres avec des rayons d’action de plus de 40 km (Yuval Diskin, Directeur du Shin Bet). Les principales villes du Sud d’Israël – Ashkelon, Beersheba, bientôt le port Ashdod se trouveront bientôt sous la menace du Hamas. Autant dire plus de 10% de la population d’Israël devra vivre avec une menace permanente.

Mais … regardez les commentaires publiés par le petit coiffeur (devenu repaire des pro-palestiniens de tout poil, qu’ils soient journalistes, éditorialistes ou … correpondants) ou par le journal immonde paraissant le soir aux  articles (tous implicitement ou explicitement contre Israël) : il n’y a que les palestiniens de Gaza qui souffrent, victimes de l’occupation et du blocus israélien. Pendant ce temps, le consul général de France à Jérusalem, Alain Remy, a indiqué mardi que la France avait versé à titre d'aide, 3 milliards de dollars aux Palestiniens en 2008 dont 1,8 milliard alloué au budget de l'Autorité palestinienne, 500 millions de dollars accordés aux missions humanitaires et 700 millions de dollars destinés à des programmes spéciaux » Certes, par rapport aux milliards d’euros que notre président laisse comme dette aux petits-enfants de nos enfants ce n’est pas beaucoup. Mais cela fait quand même la moitié de ce que la conférence de Paris de 2007 a promis aux palestiniens. Dont le total représente plus de 2000 $ par habitant soit plus de 50 % de plus que le PNB par habitant de l’Egypte ou de la Syrie … La France, premier pays musulman du Nord de la Méditerranée se devait de faire mieux que tout le monde. Et comme cela, l’argent des pays arabes, de l’Iran et des autres sponsors anti-israéliens peut servir a acheter des armes et des munitions.

100 fusées tirées par le Hamas en une semaine dont 30 fusées Grad à longue portée. Une toute petite partie de ce dont dispose le Hamas pour son armée de 17.000 hommes, organisés en huit brigades, abrités par un réseau de souterrains de 50 km (sur le modèle du Hezbollah) et instruits (commandés ?) par des militaires iraniens.

Quand on dit que le Hamas transforme Gaza en mini état taliban on fait soulever les sourcils des gens de gôche qui ne peuvent, qui ne veulent pas voir la réalité.

Le parlement du Hamas dans la bande de Gaza vient de passer une loi permettant aux tribunaux de rendre des sentences dans l'esprit de l'Islam (Al-Hayat, Londres). Selon le projet de loi, approuvé en deuxième lecture et dans l'attente de la signature du Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas tel que le demande la constitution palestinienne, les tribunaux seront en mesure de condamner les délinquants à une pléthore de mesures punitives violentes. Elles incluent la flagellation, la coupure de mains, la crucifixion et la pendaison. Le projet de loi réserve la peine de mort à des personnes qui négocieraient avec un gouvernement étranger "à l’encontre de  l'intérêt palestinien» ou se livreraient à une activité qui pourrait «saper le moral palestinien ». Un exemple : tout Palestinien pris en train de boire ou de vendre du vin sera puni de 40 coups de fouet quand la loi sera promulguée.

Le vert de l’islam règne sur Gaza

Les voleurs pris en flagrant délit verraient leur main droite coupée. On peut toujours attendre les protestations des gauches françaises convaincues qu’elles sont que les palestiniens sont humiliés par Israël, diabolisé comme les Etats Unis. Mais qui n’a pas élu un Barack Obama, lui.

Que doit faire Israël ? Personne ne veut mourir pour Gaza, c’est dire que les deux options (ne rien faire ou détruire le Hamas à Gaza) sont également inopérantes. Ne rien faire … veut dire supporter une guerre larvée qui fait le bonheur de l’Egypte, en particulier et de tous ceux qui voudraient voir Israël crouler sous les bombes (fusées) du Hamas, en général. Utiliser sa puissance militaire pour détruire les structures et l’armement du Hamas ne peut se concevoir sans des victimes « collatérales » qui feront hurler toutes les bonnes consciences européennes, surtout.

Alors ? Si personne ne veut mourir pour Gaza … on va mourir à Gaza. Les jours qui viennent nous apprendrons que le temps où un juif qui a réussi, au delà de tout espoir, prêchait « tendre la deuxième joue » est révolu depuis longtemps. Le drame c’est que l’on est toujours obligé de suivre la loi du Talion. Au moins jusqu’au moment où la paix sera possible. Quand ?

En attendant le moment propice pour la paix … (image déjà utilisée mais ... elle est parlante !)

Partager cet article

Repost 0
Published by martin
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens