Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 15:40

 

 

 

On s’est habitué (depuis Chateaubriand, Banville ou Goncourt) à appeler l’Angleterre « Perfide Albion ». On résumait ainsi non seulement la capacité de ce pays de dire une chose et de faire une autre mais aussi, mais surtout, la posture amicale qui se transformait, le cas échéant, en trahison.

 

 Rien ne sied mieux à l’Europe que de reprendre ce surnom tant sa perfidie dépasse ce que l’on pouvait imaginer comme bornes. Jugez-en.

 

 Depuis Atatürk la Turquie est devenu un pays laïc. Certes peuplé d’environ 73 Millions de croyants musulmans (98 % de la population) mais, depuis 85 ans le pouvoir politique se trouvait entre les mains de partis laïques avec des alternances gauche-centre-droite qui ont permis le développement du pays. Développement qu’aucun pays musulman n’a connu pendant la même période. Ce que l’on avait tendance à oublier, surtout en Europe et parmi les partisans de l’entrée de la Turquie en Europe, c’est que le garant de la laïcité était (est) l’armée turque. Il a bien fallu, donc, faire quelques contorsions dialectiques au moment de l’association de la Turquie à la Communauté Européenne , il a bien fallu oublier l’importance de l’armée turque au moment de l’acceptation par l’Union Européenne d’ouvrir des négociations en vue de l’entrée de ce pays dans la Communauté. Mais , la prise du pouvoir par un parti islamique « modéré » à travers des élections, naturellement libres, n’a pas ému particulièrement l’Europe ni ses principaux pays.

 

 Voilà maintenant qu’une élection présidentielle est en cours et que par un jeu de chaises musicales on essaye d’installer comme président de la république, l’associé (l’alter ego) du chef du gouvernement qui a été le concepteur de la prise de pouvoir il y a quelques années. Si la manœuvre réussit, le trois leviers du pouvoir (présidence de la république, chef du gouvernement, majorité parlementaire) se trouveront entre les mains d’un parti islamique décrété « modéré » par ceux qui prônent l’apaisement dès qu’il s’agit de l’islam. Mais il y a un hic : l’armée turque vient de mettre en garde les instances politiques (et le peuple turc en même temps) que le pays doit rester laïque. L’Europe, en oubliant le passé, demande à l’armée turque de ne pas se mêler du processus démocratique des institutions turques. En clair, elle demande au garant de la laïcité de ne pas s’opposer à l’instauration d’un régime islamique (fût-il modéré selon certains). Entre deux maux (l’armée garant de la laïcité et arrivée au pouvoir d’un régime entièrement islamique), l’Europe a choisi. Comme pour le Hamas arrivé au pouvoir dans les territoires de l’Autorité Palestinienne et qu’avec d’autres contorsions, elle veut blanchir de ses pêchés (terrorisme, application de la charia, droits des femmes, etc., etc.,) pour pouvoir lui verser, directement, son obole (plus d’un milliard d’euros en 2006 …).

 

 La perfidie de l’Europe ? Première à s’émouvoir quand « les masses islamiques » sont humiliées par les méchants de ce monde (pour simplifier Israël et les Etats-Unis) elle n’a rien à dire quand 1 Million de turcs se réunissent à Istanbul pour défendre la laïcité de leur état. La conclusion n’est pas difficile à tirer : si l’Europe n’a pas eu le courage d’inscrire sur le frontispice de sa constitution qu’elle est le résultat de deux millénaires de développement fondé sur le système de valeurs judéo-chrétien, c’est d’évidence parce qu’elle  ne se préparé pas à rejeter l’état islamique qui progresse en Turquie.

 

 Ce n’est pas tout, l’actualité est riche en exemples. L’ineffable J. Solana vient de demander aux Etats-Unis d’entreprendre des négociations directes avec l’Iran. Voilà six longues années depuis que la troïka européenne assistée ou dirigée (c’est selon) du même Solana, palabre avec l’Iran pour arrêter sa course vers l’armement nucléaire. Pendant ces six années l’Europe n’a rien obtenu mais a permis à l’Iran de faire des progrès sensibles vers le but qui est le sien. Curieusement, on oublie que l’Europe a demandé il y a six ans aux Etats-Unis de la laisser mener les discussions, confiante comme elle était dans les vertus du dialogue. Six années d’une longue pantalonnade se terminent par une sorte d’injection adressée aux Etats-Unis qui « doivent » entreprendre des discussions directes avec l’Iran. Mais alors, à quoi ont-ils servis ces six ans ? Uniquement à interdire aux Etats-Unis d’entamer un processus d’application de sanctions sévères, processus qui pouvait être mis en place à un moment où les oppositions russe et chinoise n’étaient pas encore substantielles. Car le prix du pétrole ne se trouvait pas au niveau d’aujourd’hui (qui permet à la Russie , une fois débarrassée du fardeau de la destruction  d’une partie de son arsenal nucléaire -chose faite avec l’aide et l’argent des Etats-Unis- de rejouer dans la cour des grands) ; car les besoins en pétrole et gaz de la Chine n’avaient pas encore « explosés » (ce qui fait que la Chine cajole aujourd’hui la République Islamique ).

 

 La perfidie de l’Europe ? Allié objectif de l’Iran, finançant une partie des besoins de ce pays (un total de 25 Milliards d’euros dont la plus grande partie revient à l’Allemagne pacifiste), l’Europe n’a en réalité rien fait pour arrêter l’Iran dans sa course vers l’arme nucléaire. Le ridicule ne tuant plus, elle exige maintenant, quand la preuve de son incapacité d’obtenir quoi que ce soit de l’Iran a été apportée, que les Etats-Unis entreprennent des négociations directes avec un pays voyou, sponsor de tous les mouvements terroristes du monde ( la France en sait quelque chose …), qui empêche l’évolution vers un état stable et démocratique de l’Irak et qui prône, tous les jours de la semaine, la destruction d’Israël.

 

 On devrait dire, avec Cicérone, ô tempora ! ô mores ! tout en se souvenant que la perfidie de l’Europe n’a d’autre explication que la dominance de l’esprit d’apaisement qui perdure depuis presque 70 ans. Et dire, comme Daladier en rentrant de Munich "oh les c…s " !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens