Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 14:23

250 fusées Qassam tirées sur le Sud d’Israël pendant les dix derniers jours. 70 palestiniens morts par des assassinats réciproques du Hamas et du Fatah. La France se tait.

Au premier mort suite à une attaque de représailles israéliennes le monde entier s’émeut. Les unes des journaux d’Europe tirent sur « les raids d’Israël sur Gaza ». Le Pape demande aux palestiniens « d’être raisonnables et à Israël d’agir avec modération ». La Russie considère les actions d’Israël « disproportionnées ».

Pour la deuxième fois, Israël fait arrêter des élus du Hamas, des politiques qui s’ils ne commandent pas les tirs des fusées, ils ne s’en opposent pas. Les élus sur une plateforme qui prévoyait explicitement la destruction d’Israël. La France « condamne fermement cette action et demande la libération immédiate des gens arrêtés ».

 De quoi parle-t-on ? Un des événements principaux après le désengagement d’Israël de Gaza a été l'élection de Hamas. Tout en devenant le gouvernement légitime des palestiniens il n’a pas renoncé à son but principal qui reste la destruction d’Israël. Le choix des armes était simple : le terrorisme. La proximité d’une ville (Sderot, 5km de Gaza) était une invite pour l’utilisation de toutes les armes et premièrement les fusées  « artisanales ». Mais pas seulement : 60 charges de plus de 50 kilos d’explosifs ont été désamorcées ou explosées dans les deux derniers mois. Avec l’espoir de faire fuir les israéliens habitant le Sud d’Israël.  Le porte-parole du Hamas, Abu Abir, dit « le tir de fusées continuera et le départ des habitants de Sderot continuera également. Le gouvernement israélien devrait prendre soin d’eux et les renvoyer dans les pays d’où sont venus » Tir de fusées ? Certes. Objectif ? La destruction d’Israël, d’un coup si possible (l’Iran et la bombe) ou par étapes (les chartes du Fatah et du Hamas, le but explicité du Hezbollah, le rêve de toutes les gauches surtout européennes pour finir, une fois pour toutes avec le cauchemar du souvenir de la Shoah).

Je classe parmi les « gauches » sinon toute au moins une grande partie de la presse française, Le Figaro en tête. Au moins pour ce qui touche les Etats-Unis et Israël. Les informations du genre « Les forces israéliennes ont de nouveau pilonné la bande de Gaza samedi, tuant au moins cinq activistes du Hamas …………. dans le cadre de l'intensification de leurs opérations contre les islamistes » qui n’indiquent ni le pourquoi des actions ni leur ordre chronologique ne sont plus à relever. Mais l’ignominie n’a pas de limites. Titre du Figaro : Le Fatah al Islam annonce qu'il combattra les Etats-Unis. Parce que citer correctement le « chef » de cette organisation qui prévient "les gardiens du projet américain" que "les sunnites seront les chefs de file de la lutte contre les juifs, les Américains et leurs affidés" c’eut été reconnaître que le conflit proche-oriental n’est pas un conflit territorial. Ce qui ne s’accorde pas avec la vulgate dominante qui a cours sur nos terres.

Le Fatah el Islam qui « lutte contre les juifs et les américains » au Nord du Liban le fait dans un pays d’apartheid. Vous avez bien lu, apartheid. Car il y a environ 400.000 réfugiés palestiniens vivant dans les camps dispersés au Liban. Ils vivent dans la pauvreté et des conditions incroyables, en état de ségrégation, avec des barrières les séparant du reste de la société libanaise. La loi libanaise les considère comme des étrangers, ne leur accordant aucun des privilèges d’une citoyenneté qui ne leur est pas reconnue. Leur taux du chômage est supérieur à 70%, et ceux qui travaillent n’ont que les travaux  dont les libanais n’en veulent pas. Et quand une organisation (déclarée terroriste par la Ligue Arabe …) prend en otage 15.000 palestiniens, qui n’ont pas pu quitter leur camp, en plaçant de snipers sur les hauteurs pour les empêcher de partir que voit-on ? Pendant plusieurs jours l'armée libanaise pilonne le camp de réfugiés palestinien ; six civils ont été tués le premier jour, y compris deux enfants ; soixante morts au bout de trois jours. Qu’entende-t-on ? Rien. Car le camp de réfugiés est au Liban, et l'armée qui attaque le camp est libanaise. Car on permet à des Arabes de tuer d’autres Arabes sans protester, particulièrement quand ils combattent le « terrorisme, » et même s’il y a des morts civils. Curieusement, pas un mot des Nations Unies ou de la communauté internationale. Aucune protestation  ou démonstration des défenseurs patentés des palestiniens du monde entier.

Que faire ? Israël n’a que le choix de mauvaises solutions. La vérité est que Gaza n’est que l’avatar des quatorze années qui ont suivi l’incroyable imposture des accords d’Oslo. Et ce qui s’est passé au terme logique des accords d’Oslo, Camp David et s’est répété après l’évacuation de Gaza en 2005 montre que les concessions ne sont rien d’autre qu’une invitation à davantage de terrorisme. Ceci signifie aussi qu’aucune solution du conflit par des moyens pacifiques n'est disponible pour les Israéliens. Elle est disponible uniquement aux Palestiniens et aux Arabes qui, malheureusement, d’une manière suicidaire et moralement révoltante ont toujours choisi le chemin qui menait à la guerre et non pas à la paix.

 Selon le dicton il en faut deux  pour faire la paix, mais seulement un pour faire la guerre. Et quand les représentants du Hamas (comme ceux du Hezbollah, comme ceux de l’Iran) annoncent au monde entier que leur but ultime est la disparition d’Israël que doit faire Israël ?

Personne ne sait. Mais ce que l’on sait c’est que la “communauté internationale“ (celle qui a bombardé la Serbie pour l’affaire du Kossovo, la Russie qui a détruit tous les immeubles de Grozny avec leurs habitants dedans, la France du Rwanda, bref … la communauté internationale …) demande à Israël de maintenir son haut niveau moral quitte à aller vers son suicide. Mais au moins cela contentera l’Europe en général et les gauches de partout en particulier.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens