Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 10:15

Résultats bruts :

 

 

 

 

 

 

OUI

 

 

 

 

NON

 

 

 

 

Sans opinion

 

 

 

 

- fermer hermétiquement les frontières de Gaza

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- arrêter la fourniture d’eau à Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- arrêter la fourniture d’électricité à Gaza

 

 

 

 

62

 

 

 

 

38

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- arrêter la fourniture de fuel et essence à Gaza

 

 

 

 

82

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18

 

 

 

 

 
 

- occuper militairement la bande de Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- interdire tout passage entre Gaza et la Cisjordanie

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- aider Mahmoud Abbas en Cisjordanie

 

 

 

 

68

 

 

 

 

 

 

 

 

 

32

 

 

 

 

 
 

- interdire tous transferts de fonds vers Gaza

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

- demander à l’UE d’arrêter tous contacts avec Gaza

 

 

 

 

100

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

Commentaires

 

Tout en rappelant qu’il ne s’agit pas d’un sondage fait selon les règles de l’art en respectant les contraintes statistiques habituelles et sans donner d’intervalle de confiance (vu l’échantillon résultant de la consultation des lecteurs du blog) on peut mettre en exergue :

-         le nombre de réponses correspond à environ 10 % du nombre moyen de lecteurs du blog (ce qui me paraît remarquable …) ;

-         les réponses identiques (100 %) correspondent à ce que l’on pourrait appeler « le bon sens »

-         les réponses qui se partagent affichent quand même une préférence évidente pour des actions pouvant plus que gêner l’administration de Gaza par ses nouveaux maîtres.

Ce serait miraculeux si la « communauté internationale » tenait compte des résultats de cette enquête d’opinion. On peut toujours rêver …

Entre temps, voyons voir ce qui s’est passé à Gaza après la prise de pouvoir du Hamas (appelée « putsch » par l’Autorité Palestinienne, mot qui n’est pas encore utilisé ni par La Ligue Arabe ni par l’Europe).

Pour commencer, tout en soulignant que selon les bonnes âmes « tout cela est la faute d’Israël », on ne peut pas ne pas remarquer que la prise de pouvoir s’est accompagné, d’un côté, de l’assassinat par le Hamas de membres éminents du Fatah et par la destruction et le pillage des biens de ce dernier et de ses dirigeants. Même plus, les « monuments historiques » comme la maison d’Arafat ont été pillés sans retenue. De plus, on a même volé le Prix Nobel d’Arafat : attendons qu’il soit vendu sur E-Bay.

Ce que la prise de pouvoir a surtout mis en valeur a été la barbarie de ceux qui assassinaient leurs frères. Car défenestrer des « frères » du 18ème étage, exécuter des gens devant leur femmes et leurs gosses, ou l’inverse, tuer des enfants devant leur père avant de le tuer lui aussi, je ne vois pas comment on pourrait appeler cela autrement que de la barbarie. Bien sûr, on se souvient des deux réservistes israéliens qui ont été linchés dans un poste de police par des palestiniens mais … c’étaient des ennemis, que diable. Comme si la barbarie vis-à-vis de ses ennemis est excusable. Mais enfin … 

On peut toujours chercher trace de ce qui s’est passé réellement dans la presse ou la TV  : montrer la barbarie ne se fait pas quand il s’agit des pauvres palestiniens. Et comme la responsabilité incombe à Israël …

 Des frères tuent des frères, la faute à Israël et à la communauté internationale qui a mis sous embargo l’aide au peuple palestinien. Cela fait rire … Il n’a pas fallu plus de trois jours, après la prise de pouvoir par le Hamas, à la Communauté Européenne pour faire annoncer par un de ses officiels que « le programme de secours européen pour assurer le paiement des salaires des dizaines de milliers de fonctionnaires et pensionnaires, du Gouvernement Palestinien, qui se trouvent à Gaza ne sera pas interrompu » Le mécanisme international visant à contourner le Gouvernement dirigé par le Hamas assure une allocation mensuelle de 360 $ par personne à quelques 77.000 fonctionnaires palestiniens. Un deuxième officiel européen vient de déclarer « la sécurité à Gaza est une chose, le programme d’aide en est une autre, nous le continuons » 

Ce qui est incompréhensible c’est la volonté de l’Europe de toujours aider les pauvres palestiniens même quand les frères arabes arrivent à la conclusion qu’il faut les laisser seuls, à leur sort. Deux déclarations (aucune citée par la presse ou la télé) : (a) le colonel Ghadafi « Le problème palestinien c’est leur affaire. Les Arabes n’ont pas à s’en mêler » (Al Jazeera) et (b) le ministre des affaires étrangère saoudien qui déclare pendant la réunion d’urgence de la Ligue Arabe « Aujourd'hui les Palestiniens sont en train de mettre eux-mêmes le dernier clou au cercueil de la cause palestinienne »

Le peuple palestinien a choisi, en connaissance de cause, le Hamas dont la plateforme prône la destruction d’Israël. Aujourd’hui, la communauté internationale, l’Europe en premier, se demandent comment sauver les palestiniens des dirigeants  librement choisis. Tandis qu’Israël doit maintenant se protéger,  une année après avoir fait face à l’attaque des islamistes du Hezbollah au Nord,  contre les islamistes du Hamas au Sud. Et comment le faire ? Les résultats notés au début de ce texte sont clairs. Mais ce n’est pas ce que veut l’ONU : « les frontières de Gaza doivent être ouvertes pour éviter une catastrophe humanitaire » En clair, Israël doit continuer à fournir de l’eau, de l’électricité et du pétrole à une entité dont le but ouvertement affiché est d’œuvrer à sa destruction. Voilà un sujet de dissertation pour une agrégation de philosophie … ou pour un examen de passage de comique troupier !

Une suggestion faite par un lecteur résume les conclusions de l’enquête d’opinion : « D'abord, Israël devrait fermer les frontières de Gaza, arrêter l’électricité, plus de carburant pour les bandes d’assassins – qu’ils réapprennent à utiliser les ânes. Que leur nourriture vienne de l’Egypte frère par les tunnels utilisés pour apporter des armes, explosifs et munitions. Que je sache, le Royaume Uni ne fournissait pas l'Allemagne en électricité pendant la bataille de la Grande-Bretagne  »

Ce qui s’est passé à Gaza ne fait que s’éloigner la perspective de la création d’un Etat Palestinien. Ils pouvaient choisir la paix, ils ont choisi la mort et la destruction. Et quant au Prix Nobel d’Arafat, on vient de me faire savoir qu’une enchère a commencé avec 1 €. Le choix de  la monnaie s’imposait …

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens