Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 13:33


 

Depuis des mois on s’accorde pour constater que « le printemps arabe » est en train de devenir un hiver … Mais ce qui se passe en Libye est d’une autre nature : sous l’impulsion de BHL, notre NS est parti en guerre sous le prétexte fallacieux (repris non seulement par Alain Juppé, mais par tous les moralistes à trois sous friands des révolutions qu’ils sont incapables de faire par eux-mêmes …) que « un million de libyens allaient être massacrés à Benghazi » Peu importe que toute la population de cette ville dépasse à peine 600.000 habitants, on n’est pas à une approximation près quand il s’agit de suivre BHL. Et NS a été suivi de David Cameron (pour oublier sans doute les ignobles tractations de la perfide Albion avec le Guide libyen et leurs résultats relatifs à l’échange pétrole contre l’auteur de l’attentat de Lockerbie et par BHO qui ne pouvait pas ne pas être de la partie …).

 

Ne dites surtout rien, ni à BHL ni à NS sur ce qui se passe actuellement dans ce pays libéré par des « rebelles » qui sont censés apporter la « démocratie » aux 124 tribus qui vivaient  en guerre en Libye et que le potentat Kadhafi avait réussi à pacifier après en avoir trucidé quelques dizaines de milliers d'habitants du désert ou de certaines villes.

 

Ne leur dites, surtout pas, que l’homme fort (« gouverneur de Tripoli ») n’est autre qu'un terroriste du nom d'Abdul Hakim Belhadj, dont l’association à Al-Qaïda été prouvée par la CIA qui l'a recherché pendant dix ans. Dans les années 1980 (déjà …), il avait quitté la Libye pour l'Afghanistan où il a combattu comme moudjahidine contre les soviétiques. Là, avec d'autres libyens, il a formé le « Groupement Islamique de combat en la Libye » avant de revenir au pays pour combattre Kadhafi en devenant le bras fort de Al-Qaida sur place. A l’occasion de la dernière convulsion politico-médiatico-islamiste en Libye, il est devenu l’homme fort des combattants de tous poils. A tel point que si le CNT se trouve toujours à Benghazi, c’est parce que ce bonhomme lui interdit de venir à Tripoli … Ne le dites, surtout pas, à BHL ou à NS !

 

Ne dites surtout pas à BHL ou à NS que leur protégé (Abdul Jalil reçu les bras ouverts à Paris et reconnu comme dirigeant le CNT) en annonçant la « libération du pays » (dès que le colonel a été trucidé sans autre forme de procès sauf la barbarie des « combattants de la liberté ») vient de déclarer « En tant que nation musulmane, nous avons adopté la charia islamique comme source du droit, donc n'importe quelle loi contredisant ses principes est légalement nulle et non avenue" Exemples : l'interdiction de la polygamie et l'autorisation du divorce (les deux ayant existé sous Khadafi). Remarquez le « légalement » - mais ne dites pas à BHL ni à NS que « la loi » dans le pays qu’ils ont passé par le fil de l’épée est déjà instaurée !

 

Ne dites pas à BHL ni à NS que, l’assassinat ignoble du tyran et d’un de ses fils restera comme une tâche indélébile non seulement sur les « libérateurs autochtones » mais sur eux aussi. Ne leur dites pas cela car ils ont été incapables de comprendre qu’un psychopathe à la tête d’une dictature est moins nocif que des milliers de bandits assoiffés de sang dont la « loi » est l’islam et les moyens les explosifs ou les armes que l’Occident avait vendu au tyran renversé. Ne leur dites pas qu’on vient de découvrir dans un hôtel de Syrte 53 cadavres en décomposition dont certains avaient les mains ligotées derrière le dos – ne leur dites pas car, probablement, ces cadavres sont ceux de certains partisans du tyran et que la « légalité » démocratique libyenne vient de faire son apparition.

 

Et surtout ne dites pas à BHL ni à NS que ce qu’ils ont fait se résume simplement à avoir « dégommé » un tyran pour mettre un pays entre les mains d’islamistes plus ou moins cachés : ne leur dites pas car ils doivent le savoir. Islamistes par voie démocratique en Tunisie, islamistes sous le couvert de généraux populistes en Egypte, islamistes ouvertement en Libye. Ne leur dites pas car ils le savent …

 

Mais alors, la vraie question : pourquoi ont-il fait cela ? Assister à de telles mascarades qui se terminent dans de bains de sang ne peut pas être entièrement gratuit, non ? Bon, NS peut-être ne sera plus, bientôt, en mesure d’imposer ses vues (absurdes sur le plan international). Le drame ? BHL continuera …

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens