Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:12

 

 

Blasés ? Déjà vu le film ? Attendez, il y a toujours quelque chose de nouveau même si, pour les mêmes raisons, suivant la même ligne de pensée, le Hamas a décidé de lancer une troisième guerre contre Israël. Ligne de pensée ? Une mentalité du 7ème siècle qui essaye de faire la guerre contre une armée décidée du 21ème siècle.

 

Mais … il y a comme une erreur : si l’aviation israélienne qui a effectué plus de 1.500 sorties avant qu’une incursion terrestre soit décidée et dont l’objectif était « un génocide » (M. Abbas, partenaire pour la paix d’Israël) n’a réussi a tuer « que » 220 palestiniens « en grande majorité des femmes et des enfants » c’est que ses pilotes ne valent pas grand’chose….  !

 

Trois observations à ce stade. Pendant la deuxième guerre mondiale, dans tous les pays qui y ont pris part on a constaté, en moyenne, un ratio de 9 civils tués pour un soldat. Ce ratio a été sensiblement plus élevé en Irak et en Afghanistan quand les « agresseurs » étaient ceux qui donnent des leçons à Israël. Si on accepte un tel ratio et si « la grande majorité des tués sont des civils et des enfants » (selon l’ONU qui prend, sans aucune vérification, pour argent comptant, les chiffres données par le Ministère de la Santé de Gaza) ceci voudrait dire que le Hamas n’aurait perdu que 22 « militants » … Ensuite, on devrait se souvenir que le Hamas installe ses batteries et ses lanceurs de roquettes dans les maisons des habitants et utilise comme dépôts de munitions les mosquées, les écoles ou le hôpitaux. Quels que soient les soins de l’aviation israélienne pour avertir les habitants -utilisés par le Hamas comme boucliers humains- il n’est pas anormal qu’il y ait des victimes civiles. Une différence importante, mentionnée par Ibrahim Kairishi, représentant palestinien au Conseil des Droits de l’l’Homme de l’ONU (interview pour la télévision de l’Autorité Palestinienne) : « Chaque missile lancé depuis Gaza contre Israël constitue un crime contre l'humanité, si elle tue ou pas car les éventuelles victimes ne sont pas prévenues. Et la différence par rapport aux frappes israéliennes vient du fait qu’Israël prévient les possibles éventuelles victimes : « Dans un tel cas, si quelqu'un est tué, la loi considère la chose comme une erreur plutôt qu’un meurtre prémédité » En voilà pour M. Abbas et l’Autorité Palestinienne qui, comme souvent, menacent d’intenter un procès à Israël devant la Cour Internationale de Justice. La troisième observation concerne les enfants tués. Passons sur le fait que des parents qui laissent leurs enfants jouer ou simplement être présents dans des endroits proches des militants du Hamas (et de leurs armes) pourraient se comporter différemment. Sauf si, le fait que les femmes de Gaza, qui en moyenne, ont sept enfants rend lesdits parents un peu insoucieux ou parce que le Hamas leur demande de faire cela. Ou parce que Gaza qui compte 1,8 millions de personnes a un taux de mortalité 3,51 pour mille. Soit 6.300 morts de causes naturelles/an, soit environ 125/semaine. Alors … les morts « au combat », pour « la résistance à l’occupation » …

 

La guerre étant ce qu’elle est, il ne peut y avoir des « spectateurs » pendant qu’elle se déroule. Et Israël, volens-nolens, tue des enfants. Il y a plus de 40 ans Golda Meïr, avant la Guerre du Kippour, disait « Nous pouvons leur pardonner de tuer nos enfants. Mais nous ne leur pardonnerons jamais de nous forcer de tuer leurs enfants »

 

Malheureusement, il y aura encore des morts. Remarquez, en février 2014, plus de 2.000 civils palestiniens ont été tués dans la guerre civile syrienne, (la plupart du temps) par les forces d’Assad et par les forces rebelles dans les camps de réfugiés palestiniens. Alors, ceux qui font l’apologie du Hamas et qui saturent la presse et les télévisions occidentales consentantes (pourquoi ?) d’affirmations «crimes de guerre», «apartheid», «droits des Palestiniens », « génocide » n’ont à se mettre sous la dent (so to speak …) que 250 Palestiniens dans un conflit commencé par le Hamas ? Plus de 170.000 morts en Syrie. Tous les jours de la semaine, une moyenne de 75/80 tués à Bagdad, Fallouja ou ailleurs en Irak. Après les plus de 200.000 morts (civils …) depuis la fin de la deuxième guerre du Golfe jusqu’au moment où l’Irak a eu des « élections libres » qui ont amené au pouvoir des supplétifs de l’Iran … Allez, on oublie. Mais on n’oublie pas la déclaration ignoble de l’antisémite notoire, en charge des affaires étrangères de l’Union Européenne, la baronesse Ashton, qui a comparé « le meurtre d’enfants juifs à Toulouse à ce qu’Israël fait à Gaza » Et qui fait toujours semblant de ne pas comprendre qu’Israël n'est pas l'unique objectif du jihad mondial. Que la cible visée est le monde libre. Mais comme elle est de « gauche » et que la « gauche » a décidé de s’allier avec le fascisme islamiste … ceci explique, peut-être, cela.

 

Mais tous ces morts, pourquoi faire ? Que veut le Hamas ? Cela n’a aucun sens. À moins que ce qu’ils veulent (depuis toujours…) c'est de attirer les représailles israéliennes.
Cela produit des Palestiniens morts pour la télévision internationale. C'est pourquoi le Hamas exhorte ses gens de ne pas rechercher la sécurité quand, par exemple, Israël jète des tracts avertissant d'une attaque imminente. Le mouvement islamique pense qu'il peut obtenir les concessions qu'il veut de la part d'Israël et de l'Égypte en organisant le meurtre de son propre peuple via les contre-attaques israéliennes. Hamas calcule probablement que plus de morts inciteront les gouvernements occidentaux de faire pression sur Israël pour accepter ses exigences. Et de BHO aux (certains) dirigeants européens, on les voit tous, souligner fallacieusement « le droit d’Israël de se défendre » tout en lui demandant « de faire plus pour éviter des victimes innocentes » On devrait dire « consentantes » car le Hamas a été élu par ces populations pour gouverner le territoire. 

 

Pour pousser le paradoxe, les bonnes âmes de l’Occident qui - dès qu’il y a un mort palestinien – réclament un cessez le feu immédiat … deviennent adversaires du Hamas qui risque de ne pas avoir les morts souhaités, si possible chaque jour avant les journaux télévisés du soir. Mais voilà, Israël qui satisfait leur souhaits et au-delà ……

 

C’est sans doute la raison pour laquelle le Hamas a rejeté le cessez-le-feu proposé par l’Egypte (repris à son compte par la Ligue Arabe à l’unanimité) et accepté dans l’heure par Israël.

 

« Si le Hamas avait accepté la proposition égyptienne il aurait pu sauver au moins 40 vies » (Sameh Choukri, Ministre égyptien des affaires étrangères qui a accusé le Hamas de « comploter avec le Qatar et la Turquie pour mettre en échec le rôle régional de l’Egypte »). Et après le déclenchement de l’action terrestre d’Israël, le même ministre déclare : « Hamas est responsable de ce qui arrive. Aurait-il accepté la proposition égyptienne il n’y aurait pas eu besoin pour Israël d’entrer à Gaza » Et pour enfoncer le clou, il a ajouté « les islamistes palestiniens sont en train de nuire non seulement aux intérêts des Palestiniens, mais aussi à la sécurité nationale de l'Egypte en s’associant avec les turcs et les qataris pour saper les efforts du Caire pour un cessez-le feu à Gaza » Gardez présent à l’esprit ce paragraphe, il va éclairer la fin du texte.

 

Et voilà le journal officiel égyptien (la liberté de la presse y est ce qu’elle peut être…) écrire sous la signature de Azza Sami « Merci Monsieur Netanyahu, que Dieu nous donne plus de gens comme vous, pour détruire le Hamas »

 

Résumons. Au bout d’une douzaine de jours on nous dit qu’il y aurait plus de 300 morts palestiniens et deux civiles et deux soldats israéliens. Ce n’est pas anormal quand « le Hamas utilise les civils pour défendre ses fusées tandis qu’Israël utilise ses fusées pour défendre les civils » (B. Netanyahu). Mais, attendez, les Palestiniens ont un gouvernement d'union qui aussi tôt créé a été adoubé et par BHO et par l’Europe. Alors, chaque crime commis par le Hamas est un crime commis par l'Autorité palestinienne, non ? Ne partagent-il pas au moins la responsabilité morale ?

 

 

Mais les 300 morts (la « grande majorité des femmes et des enfants », ne l’oublions pas …) produisent le résultat escompté par le Hamas : regardez les séquences de nos chaînes de télévision et vous aurez du mal à comprendre que le conflit a été voulu, déclenché et entretenu par le Hamas. Ce que vous comprendrez c’est qu’Israël tue des innocents à Gaza. Et, pour faire la « mouche du coche » l’ineffable ministre des affaires étrangères de la France s’agite pour … « essayer de casser la spirale de la violence et arriver le plus rapidement possible à un cessez-le-feu » (déclaration hier au Caire). Pour ce faire il va « joindre les Turcs et les Qataris avec lesquels la France a de bonnes relations » Tout en sachant depuis jeudi qu’Israël a refusé toute intervention du Qatar. Qatar qui avait obtenu, après le cessez-le-feu de décembre 2012 d’Israël de laisser passer vers Gaza des milliers de tonnes de ciment : utilisé non pas pour construire des maisons mais … faire des tunnels. Quant aux dirigeants de l’Egypte, il suffit de parler de la Turquie (qui a soutenu le Frère Musulman Morsi) pour qu’ils se ferment comme des huîtres. Non pas qu’Israël accepterait la Turquie de cet islamiste déguisé en « démocrate » qui est M. Erdogan, un des meilleurs amis de BHO … Et qui vient d’initier une vague antisémite de proportions non encore observées en Turquie avec une conclusion pour le moins curieuse : le journal, presque officiel de l’AKP (parti de M. Erdogan) demandant à la communauté juive de Turquie de « demander pardon pour les enfants palestiniens qu’Israël assassine à Gaza ».

 

Mais, enfin, notre ministre (anti-israélien depuis toujours) s’agite au Proche Orient. Il ferait, peut-être mieux de s’occuper de ce qui se passe chez nous : Nemouche – Bruxelles, cela vous rappelle quelque chose ? La Bulgarie vient d’identifier l’auteur de l’attentat de Burgas, Mohamed Hassan El Husseini, né au Liban mais ayant aussi la nationalité française. Et pour la manif (interdite) d’aujourd’hui à Paris, les appels explicites, sur Twitter et Facebook éructant « monter à Paris pour casser du juif » se diffusent depuis vendredi. Laurent Fabius à l’aide du Hamas avec la « complicité » du Qatar et de la Turquie … on croit rêver. Mais non, on ne rêve pas, simplement, comme toute l’Europe, on dort …

 

On dort, car on ne veut pas voir « What went wrong » (Bernard Lewis). On dort, car on n’a pas voulu comprendre ce que « Euarabia » (Bat Ye’OR) annonçait. Et surtout on ne veut pas voir que l’islam (arrêtons de nous bourrer le mou avec les  « modérés », « les islamistes », les « extrémistes » - tous, ou presque, s’identifiant, plus ou moins, plutôt plus que moins … avec une croyance créée de toutes pièces au cul des chameaux il y a 1.500 ans et qui s’est fossilisée depuis le 10ème siècle - la fermeture des portes) c’est la raison majeure pour laquelle les pays arabes ont si lamentablement échoué à créer la démocratie, le bonheur ou (à part de la manne du pétrole pour certains d’entre eux) de la richesse pour leurs 350 millions d’êtres.

 

Et, tout en regardant par dessus l’épaule, on ne veut pas voir que le seul pays au monde où les juifs sont en majorité est aux premières loges de l’innovation et de la contribution au progrès de l’humanité : médecine ou irrigation ou traitement de l’eau, nombre de brevets, nombre de publications scientifiques, téléphones portables, ordinateurs portables, l’ADSL, casques de pilotes ou drones, systèmes anti-missiles (le Dôme de Fer …) choisissez un domaine et vous trouverez Israël à l’une des premières places. Pays jugé par, presque, tout l’Occident néanmoins comme analogue à l’Iran, le Pakistan ou la Corée du Nord …

 

Les exportations les plus chères en provenance d'Israël, selon le poids, plus précieuses que l'or pur sont les graines de tomates cerises - $ 350 000 par kilogramme. Le pays était un désert il y a 100 ans. Le Hamas ? Laurent Fabius ? BHO ? Les juifs "antisionistes" (Norman Mailer, Shlomo Sand, Michel Warschawski, et tant d’autres) ? Les gaucho-islamistes français ? Les champs de ruines s’étendront non seulement au Proche Orient et à la surprise de tous Israël sera la seule a rester debout. Et tout en reconnaissant que chaque pays a le droit de se défendre ceux qui jugent Israël le font avec des critères uniquement appliqués à ce pays. Ce qui est permis pour eux (combien d’assassinats par drones commandés par BHO au Pakistan ? combien « d’islamistes » tués par l’opération Serval au Mali ?) est un crime de guerre pour Israël. Ce qui revient à dire que, pour eux, Israël aurait dû accepter la pluie de 1.500 fusées du Hamas sans réagir. Ou en attendant que Monsieur Fabius obtienne un cessez-le-feu …

 

Hier, la Croix-Rouge Internationale a été informé par le Hamas qu’il ne veut pas accepter des offres de sang en provenance d'Israël, malgré le fait que leurs blessés pourraient mourir sans transfusions. Cela rappelle les soldats SS nazis grièvement blessés pendant la Seconde Guerre mondiale qui demandaient aux médecins américains « y a-t-il du sang juif dans les flacons ? » Lorsque les médecins ne pouvaient pas répondre, ils refusaient le sang et mourraient. Un commentaire ?

 

Depuis le second mandat de Bill Clinton on a compris que les Palestiniens  n’accepteront jamais de faire la paix avec Israël. A moins qu’ils conquièrent (« libérer de l’occupation ») ce pays. De plus, trop de causes internationales ont été construites autour de la résistance palestinienne, d'une part tandis que de l'autre part, la gauche occidentale considère le conflit israélo-arabe comme le paravent parfait pour se cacher derrière pendant qu’elle s’efforce à propager le chaos à travers le monde. Regardez ce qui se passe en Libye, en Irak, en Syrie, au Soudan pendant qu’elle pleure pour Gaza.

 

Laissons les chiens aboyer … Israël ne pourra jamais se permettre de perdre une guerre. Il n'y a pas de marge d'erreur.

 

 

 

Tomates cerises

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens