Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 11:49

On vient d’apprendre que le Préfet de Paris avait autorisé trois manifestations :

 

  • de la Bastille à la République – en solidarité avec le peuple syrien qui a vu 180.000 des siens été tués par les forces du régime Assad et/ou par les « rebelles » islamistes de toutes variétés ; au jour et à l’heure prévue il n’y avait à la Bastille que les forces de police, le NPA, le Parti Communiste, le Front de Gauche et les Ecolos se trouvant ailleurs ;

  • de la République à l’Opéra – en solidarité avec le peuple irakien soumis à une guerre fratricide sunnites contre shiites qui a fait plus de 150.000 morts depuis 2003 et qui subit, toujours, des massacres pratiquement journaliers ; au jour et à l’heure prévue il n’y avait Place de la République que les forces de police, le NPA, le Parti Communiste, le Front de Gauche et les Ecolos se trouvant ailleurs ;

  • de Denfert Rochereau aux Invalides – en solidarité avec le peuple palestinien menacé à Gaza d’un génocide perpétré par l’état terroriste Israël ; le NPA, le Parti Communiste, le Front de Gauche et les Ecolos et aussi des députés socialistes ont annoncé leur présence à cette manifestation ; l’autorisation de cette manifestation, considérée non souhaitable par 65-75 % des « sondés » (Le Point et Le Figaro), ayant été accordée comme récompense pour les scènes de guerre à Barbès et les destructions antisémites à Sarcelles par les tenants du « vivre ensemble » qui comprennent la colère des « djeuns des quartiers » et leur solidarité avec les pauvres de Gaza.

ooo

 

Les faits : les pauvres palestiniens de Gaza ont commencé une guerre contre Israël et pendant les 14 premiers jours ils ont tiré plus de 1.800 fusées sur ce pays soit -si vous faites le compte- environ 130 tous les jours, soit presque une fusée toutes les 10 minutes. Et comme environ 20% de la population israélienne est constituée d'arabes, les pauvres palestiniens de Gaza ont fait savoir à ces derniers que les fusées envoyés sur Israël et tombant dans des régions où ils se trouvent, étaient conçues pour ne tuer que des juifs : la Norvège, pays grand ami d’Israël, a décidé de proposer Gaza au prix Nobel pour le humour (noir …).

 

Forte de l’approbation initiale unanime des grandes puissances formulée comme « Israël a le droit de se défendre », forte de son acceptation dans l’heure d’une proposition de cessez-le-feu initiée par l’Egypte (et adoubée au départ par la Ligue Arabe à l’unanimité et par l’Autorité Palestinienne itou) et de sa décision « au calme on répondra par le calme » Israël a eu la surprise de voir les pauvres de Gaza rejeter l’offre de cessez-le-feu et continuer à envoyer des fusées. Et Israël a commencé par répondre, actions de son aviation au départ, intervention terrestre ensuite.

 

Depuis deux choses importantes se sont passées :

  1. a. Israël a découvert (ou a eu la preuve …) qu’il y avait, en réalité, deux Gaza, une ville en surface et une ville souterraine traversée de moult tunnels dont une grande partie avaient des bouches de sortie en territoire israélien ; lesdits tunnels ont permis aux pauvres de Gaza d’y installer des centres de command-control, des dépôts de munitions et des lanceurs de fusées ; robustes, car ayant utilisé les milliers de tonnes de ciment dont Israël avait permis le transfert vers Gaza, à la demande expresse des facilitateurs d’un autre cessez-le-feu en 2009, demande justifiée par le besoin de reconstruire les maisons détruites pendant la guerre (toujours initiée par les pauvres de Gaza) cette année là ; surprise qu’elle a été de constater que pendant cinq années les pauvres de Gaza ont affecté plus de cinq cents millions de dollars (évaluation difficile mais pouvant aller au milliard de dollars) pendant que le territoire ne dispose pas d’un système d’égouts et que l’eau distribuée est rarement potable, Israël a décidé de détruire les dizaines de tunnels qui représentaient (qui représentent) une menace exceptionnelle pour la population du Sud du pays ; détruire … bardés de « boucliers humains » ces tunnels (comme les autres « forteresses » des pauvres de Gaza) ont commencé à produire des cadavres, presque 600 comptés à ce jour ;

                                                                                                                  Gaza---metro-copie-1.jpg

  1. b. Israël a découvert aussi que l’approbation initiale de tous ceux qui avaient un mot à dire (ou d’autres qui auraient pu s’abstenir …) était assortie d’une réserve « à condition qu’Israël agisse proportionnellement et que les morts civils ne soient pas légion » ; en clair, il eut fallu soit envoyer 1.800 fusées sur Gaza pendant la même période et sans guidage aucun pour qu’elles essayent de tuer autant de civils que possible [ce qui était (est) l’objectif des pauvres de Gaza tirant de fusées sur Israël] soit ne rien faire et surtout pas se défendre.

 

Mais Israël, pays « génocidaire » s’il en fut, pays dont le « terrorisme d’état » n’est plus à soupçonner, dont les dirigeants, dans leur dépravation sans limite tuent les enfants des pauvres de Gaza (comme le montre un dessin publié par Washington Post) n’avait rien compris à ce qui lui était permis ou pas.

 

WaPo.jpg

 

Et, selon le dicton « mieux vaut que ce soit sa mère qui pleure que la mienne », Israël a décidé de faire fi des quolibets de la presse de gauche de tous les pays (… unie comme elle quand elle déguise son antisémitisme viscéral sous les oripeaux de « l’antisionisme » post-moderne…) et de se faire justice pour défendre, réellement, son territoire et sa population. Et vogue la galère …

 

On le sait, « les pauvres de Gaza » ont élu par des élections libres le Hamas pour qu’il les gouverne et ce depuis 2006. Israël est en guerre avec le Hamas et ce depuis le jour où le Hamas a été créé, et sera en guerre avec le Hamas jusqu'à ce que l'un d'entre eux cesse d'exister. La Charte du Hamas ne prévoit pas autre chose et les grands de ce monde qui font semblant de ne pas comprendre cette donnée de base veulent ainsi ignorer que ce qui se passe avec Israël n’est que les prolégomènes de ce qui se passera avec l’Occident tout entier. Certes, pour le Proche Orient la chose est aggravée parce que les israéliens, en majorité, sont juifs … mais détruire Israël n’a rien à voir avec le fait que ses habitants sont, en majorité, juifs. C’est vrai, le Coran demande instamment de tuer les juifs mais … ce serait une extrapolation irresponsable que de dire que les musulmans sont antisémites. Même si dans les manifestations (autorisées ou pas) de solidarité avec les pauvres de Gaza on n’oublie presque jamais de crier « mort aux juifs »

 

La conclusion de ce qui précède semble inéluctable: il est temps de détruire le Hamas ou, à tous le moins, le rendre inoffensif. Et c’est ce qu’Israël a commencé à faire, il sera intéressant de voir si les grands de ce monde réussiront, ou pas, à l’empêcher de le faire.

 

De plus, Israël pense que les pays qui veulent « sauver » les pauvres de Gaza ont tort : lors d'une réunion avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas mercredi dernier au Caire, Moussa Abou Marzouk, chef adjoint du bureau politique du Hamas, a rejeté les demandes d'Abbas concernant l’acceptation du cessez-le feu proposé par l’Egypte, expliquant "que sont 200 martyrs par rapport notre demande de lever siège de Gaza? » Depuis le nombre de martyrs a sérieusement augmenté mais Monsieur Abou Marzouk, n’a pas changé d’opinion. Certes, il réside au Caire, loin de la menace de frappes aériennes israéliennes. C’est peut-être pour cela …

 

Les jours passent, Hamas tire toujours des fusées sur Israël qui démolit des tunnels et transforme parties de Gaza en ruines. Mais la « communauté internationale » ne voit qu’une seule partie de ce qui se passe : Israël doit agir avec soin pour éviter les morts civils. Ce qui est remarquable (et remarqué) c’est qu’il n’y a aucun « combattant » mort du côté des pauvres de Gaza, à croire que toutes les fusées tirées le sont uniquement par télécommande comme avec un jeu vidéo  : on nous dit qu’il s’agit uniquement des civiles, surtout des femmes et des enfants. Puisque c’est l’ONU qui le dit par la voix de ses représentants sur place …

 

Il est aussi intéressant de voir que si personne n’est indigné par les atrocités qui se produisent chaque jour en Syrie et en Irak, en revanche tout le monde déplore (condamne) le fait qu'Israël répond militairement à la pluie de roquettes visant ses villes remplies de civils. Trois explications possibles : (i) des arabes tuent des arabes, c’est des fanatiques sous-développés, pas la peine de s’en faire, (ii) les critères de jugement appliqués à Israël sont ceux d'une démocratie occidentale (qui est en paix avec ses voisins comme la Suisse avec l’Autriche ou le Danemark avec la Suède …) qui a oublié ce que se défendre veut dire, (iii) ou que l'antisémitisme qui a été ressuscité par les « gaucho-islamistes » sous tend la rage qui, elle, est disproportionnée devant les actions décidées d’Israël.

 

Mais, un jour il y aura un cessez-le-feu. Trois groupes s’y consacrent : l’Egypte, Israël et les pays arabes sunnites (qui souhaiteraient la destruction du Hamas – création des Frères Musulmans) ; la Turquie (dont l’antisémitisme officiel a dépassé les bornes depuis longtemps sans que cela affecte beaucoup BHO qui considère l’islamiste en chef de la Turquie comme « un ses plus proches amis ») et le Qatar (qui après avoir acheté tout ce qu’elle pouvait acheter en France entend que ce pays suive ce qu’elle veut …) ; et les Etats Unis de BHO (qui voudraient « sauver » le Hamas (comme ils l’ont fait à l’occasion du cessez-le-feu précédent de 2012 …) et l’ONU qui fort de ses succès en Syrie essaye d’en obtenir un à Gaza.

 

J’ai oublié Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères de la France qui collecte les « miles » d’Air France avec le succès que l’on connaît et qui est allé à Doha pour voir ce que le Qatar voulait. France, qui est gênée aux entournures par la vente de deux bateaux militaires de « cinquième génération » Mistral, à la Russie qui, directement ou indirectement (par ses suppôts en Ukraine) vient d’assassiner les 295 personnes du vol MH17 de la Malaisie Airlines. Mais que représentent 295 personnes par rapport à la vente d’un Mistral …

 

Et Israël qui fait siens les mots de Patton avant une bataille pendant la deuxième guerre mondiale : « que Dieu ait pitié de mes ennemis, car moi, je n’en aurai pas ".

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by martin
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens