Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:01

Il y a quelque temps je notais, pour faire comprendre ce qu’Israël représente aujourd’hui :

 

Quant à Israël, ce pays dépense en recherche et développement plus (per capita) que tous les autres pays du monde, tout en ayant supporté plus de guerres que n’importe quel autre pays depuis sa renaissance. Le résultat ? En 2008 Israël a enregistré plus de brevets (1.166) que tous les pays arabes pendant toute leur histoire. Et a assuré ainsi sa place, de choix, parmi les premières nations du monde. Téléphone portable, microprocesseurs Intel (Centrino), clé USB, robots, casques de pilotes pour commander le tir des avions, drones, les inventions « made in Israël » sont légion et se trouvent dans notre univers quotidien. On trouve dans ce pays 140 ingénieurs par 10.000 habitants, presque le double de l'Allemagne (87). L'essor de ses industries de technologie de pointe se traduit par des chiffres inconnus ailleurs : en 1965, elles représentaient 37 % de la production industrielle du pays pour arriver à  58 % en 1985 et avoisiner les 75 % en 2008.Bien que les gauches européennes appellent au boycott des produits israéliens (en envoyant des E-Mails avec leurs ordinateurs portables qui ne marcheraient pas sans les contributions technologiques israéliennes ...).

 

Quelques chiffres méritent d’être ajoutés à ce qui précède :

  • Quand l’Europe investit 7 $/capita en « venture capital », les EU investissent 70 et Israël, premier au monde, en investit 170 !

  • Depuis1999, Israël est classée deuxième, derrière les Etats-Unis, pour les capitaux investis en haute technologie en pourcentage du PIB. Ce pays est aussi le premier au monde quant à la part de la croissance de son économie attribuable à des entreprises high-tech: 70 pour cent ;

  • Il y a aujourd’hui en Israël plus de deux douzaines «d’incubateurs » dont les deux tiers des projets sont relatifs à la recherche et au développement scientifique ;

  • Plus de 70 fonds d’investissement « venture capital » sont présents en Israël et plus de 220 autres, étrangers, investissent via des opérateurs locaux ;

  • Le pourcentage d'Israéliens engagés dans la recherche scientifique et technologique, par rapport à la population, est le plus élevé au monde. Selon l'OCDE, Israël est également classée 1er dans le monde pour les dépenses en recherche et développement (R & D) en pourcentage du PIB.  Israël occupe le quatrième rang dans les activités du monde scientifique mesurées par le nombre de publications scientifiques par million de citoyens. Le pourcentage d'Israël du nombre total d'articles scientifiques publiés dans le monde est presque 10 fois plus élevé que le pourcentage de sa population comparée à celle du monde.

 

Pourquoi rappeler ces données ?


Un bon ami vient de me faire savoir que le journal de référence de l’intelligentsia française, a publié le 23 août un article intitulé « Silicon Aman » avec un chapeau disant :

Aman.jpg

Aman, capitale de la Jordanie, le haut lieu des technologies au Moyen Orient …. Rire ? S'offusquer ? Vomir ? Que la journaleuse qui a commis le papier soit incompétente, inculte ou de parti pris contre Israël (le cumul étant parfaitement envisageable), soit.

 

Qu’un journal comme Le Monde se permette de le publier en l’état, en dit long sur sa dérive anti-israélienne, entre autres, qui l’a amèné à l’état de « torchon » dont la désinformation est maintenant la mantra. Et le trio qui le possède (j’ai écrit un jour «un, qui a fait sa première fortune dans les sexe shops, un autre, qui a exploité sa vie durant son partenaire sexuel et un troisième, énarque passé par les cabinets des ministres socialistes») n’a rien à dire sur sa ligne éditoriale ? C’est vrai, le ridicule ne tue plus dans notre monde. Tant et si bien que même des économistes distingués, auteurs de romans, artistes de première qualité, hommes et femmes politiques, en quête de l’honorabilité immédiate qui s’y attache, encore, à un papier publié par ce journal, se bousculent pour y apporter leur contribution.

 

Mais qu'un peu moins (ou un peu plus) de 100.000 français continuent à payer 1,8 € pour l’acquérir comment l’expliquer ? Besoin d’avoir le cerveau lavé par les épigones de Beuve-Mery ? Les intellectuels trotskistes nostalgiques d’un passé révolu, les « gens du monde » se baladant avec lui sous le bras, les socialistes qui cherchent à quel saint se vouer … y en a-t-il encore tant ?

 

Bonnes gens, faites savoir à ce « journal de référence » qu’à 70 km d’Aman se trouve la capitale d’un état, «start up nation» qui est «le haut lieu des nouvelles technologies» non seulement du Moyen Orient mais du monde et qu’il s’appelle Israël …

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens