Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 12:28


 

 

Le Canard Enchaîné du 6 octobre (avant que Charlie Hébdo se fasse détruire les locaux comme punition pour le crime de lèse majesté à l’adresse du prophète) nous apprenait que NS « estimait que parler d’Etat Juif est stupide » Bon, il ne se souvenait, sans doute pas, que le partage décidé par l’ONU en 1947 devait se faire entre un « état arabe » et un « état juif ». Il faisait semblant de ne pas avoir su qu’Israël, par la voix de son premier ministre avait maintes fois déclaré « Tant que les palestiniens n’accepteront pas de reconnaître Israël comme Etat Juif, il n’y aura pas d’accord de paix ». Il faisait semblant ne pas avoir compris que la tentative des palestiniens de se voir admettre comme « état » par l’ONU sans qu’il y est accord avec Israël, n’avait pas comme raison majeure le non arrêt des constructions en Judée et Samarie mais bien de contourner la condition essentielle de tout accord de paix.

 

Mais … s’étant qualifié, lui-même, de « meilleur ami d’Israël » les uns et les autres ne se sont pas arrêtés sur si peu de choses. D’autant plus que, pendant des semaines, le Quai d’Orsay déconseillait aux palestiniens d’essayer d’être admis (bien qu’il n’y a pas d’état palestinien et qu’il n’y avait jamais eu un tel état) par l’UNESCO. Mais, deux choses sont venus troubler les esprits et, certaines chancelleries : la France faisait volte face et votait pour l’admission de « l’état palestinien » à l’UNESCO sans prévenir ses partenaires et, cerise sur le gâteau, son président qualifiait dans un aparté privé avec BHO de « menteur » le premier ministre d’Israël.

 

Monsieur le Président, vous avez menti à répétition, ce qui précède ne constitue que la première partie de votre posture mensongère.

 

En effet, il y a trois jours notre président recevait une délégation du Conseil Juif Mondial. Par déférence pour sa fonction, les membres de la délégation ont l’élégance de ne pas ouvrir le débat sur « Netanyahu, menteur ». Mais on peut comprendre leur stupéfaction quand ils entendent NS leur dire (a) « le leadership palestinien doit accepter totalement le principe de deux états pour deux peuples en reconnaissant qu’Israël est l’état national du peuple juif » et (b) que «pendant toute sa vie politique il avait défendu Bibi »

 

Monsieur le Président, vous mentez tellement souvent que l’on ne sait plus quand vous dites la vérité. Et quand de plus vous voulez faire croire que « La France sera toujours solidaire d’Israël contre un Iran qui veut la détruire en préparant des armes nucléaires » n’essayez même pas de vous plaindre que personne ne le croit. Surtout pas Israël, surtout pas Netanyahu que vous avez traité, sans raison (apparente) de menteur.

 

Comment peut-on croire quelqu’un qui, à peine élu (mai 2007) va rendre visite au « Colonel – Guide » en Libye. Soi-disant pour lui vendre des Rafales (que personne ne veut acheter) et de centrales nucléaires. Qui ensuite l’invite à Paris et le laisse dresser une tente à deux pas de l’Elysée et se faire servir et garder par ses « 40 Amazones » lourdement armées. Et qui cette année vient de présider à son assassinat par des « révolutionnaires » (n’est-ce-pas BHL ?) commandés par des anciens de Al Qaida qui « libèrent la Libye du tyran »? Certes, personne ne versera des larmes sur le sort du Colonel. Mais, notre président nous a menti sur « l’amitié indéfectible de la France et de la Libye » et sur les affaires mirifiques que la France allait faire avec la Libye. Et comme c’est seulement avec des dictateurs honnis que la France peut faire des affaires pour vendre des armements, mettez-vous à la place du Roi de l’Arabie Saoudite ou de l’Emir du Qatar …

 

 

Khadafi---Sarkozy.jpg

Comment peut-on croire quelqu’un qui non seulement rend visite au dictateur (devenu président d’une république par voie héréditaire …) syrien en 2008 et l’invite à plusieurs reprises à Paris, en particulier pour assister à une parade de 14 juillet et quand ce dictateur sanguinaire est sur le point de refuser (attendez …) le diplomate français qui lui apporte l’invitation lui dit (au nom du président …) « Nous ne ferons pas de la question des droits de l'homme une condition »

 


Assad-Paris.jpg

 

Il est bien le Bachar ...14 juillet 2008 sur les Champs Elysées, avec un autre grand ami – Moubarak, et cour de l’Elysée en décembre 2010 – c’était hier …

Comment peut-on croire quelqu’un qui condamne aujourd’hui les tueries de son « ami Bachar » (plus de 3.500 morts depuis le commencement des révoltes) quand on écoute Bernard Kouchner : « Quand on lui expliquait que c'était un tyran de la pire espèce, Sarkozy répondait : «Bachar protège les chrétiens et avec une femme aussi moderne que la sienne, il ne peut pas être complètement mauvais» ». Comment peut-on croire quelqu’un qui a sorti ce (in)digne descendant d’un père assassin de plus de 20.000 personnes (Hama, 1982) de son statut de paria (traité comme tel même par les dirigeants des « frères arabes ») pour le faire accepter dans le monde civilisé tout en sachant qu’il était responsable de l’assassinat de Hariri au Liban et qu'il avait lancé un projet caché d’armement nucléaire ? Circonstance aggravante, la France de Nicolas Sarkozy, si sourcilleuse sur ce point à l'égard de l'Iran, ferme les yeux en toute connaissance de cause. « Dès le début, nous connaissions l'existence de la centrale atomique d'Al-Khibar, avant même qu'elle ne soit, en septembre 2007, bombardée par les Israéliens. La preuve : nous avons même donné des photos à l'Agence internationale à l'Energie atomique », confie un haut responsable français. 

 

Comment peut-on croire ? Non, on ne peut pas croire. Monsieur le Président, vous nous avez menti et vous continuez de le faire.

 

Pourquoi ? Serait-ce parce que la France compte aujourd’hui 10/12% de musulmans dans sa population ? Parce que 25/30% des nouveaux nés en France sont nés de parents musulmans ? Parce que, selon toute probabilité, Marseille aura une majorité musulmane en moins de 20 ans ? Serait-ce pour cela que vous ne pouvez pas faire autrement que d’agonir d’insultes le premier ministre d’Israël car vous êtes à la tête d’une France proto-islamique ?

 

Dans moins de 200 jours aura lieu le premier tour des élections présidentielles. Certes, quand on voit que le candidat de la gauche (gauche qui a échoué dans sa tentative de propulser à la tête du pays un maniaque obsédé sexuel) est une sorte d’ectoplasme qui compte sur le rejet du sortant pour être élu, on réfléchit pour qui voter.

 

Monsieur le Président, ceux qui à 80% ont voté pour vous en 2007 mais qui vous ont vu mentir si souvent s’en souviendront. Ne comptez plus sur eux quand vous leur avez montré que vous les considérez aussi utiles que des puces sur un chien mort !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens